Nigeria

Aperçu du Pays

Marché des Engrais

Prix des Engrais

Commentaire sur les Marchés

août 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Le rapport sur les prix des engrais pour le mois d’août a montré que les prix des engrais étaient stables pour certaines régions alors que dans d’autres régions, il y a eu peu de changements dans les prix des produits sur le marché. Dans certains cas, il y a eu de légères augmentations de prix pour certains produits alors que dans d’autres cas, il y a eu de légères baisses selon la région. Bien qu’il y ait une stabilité générale sur les marchés à travers le pays, la stabilité des prix de ces produits est due à une offre suffisante sur le marché de l’urée et des produits NPK. Un autre facteur qui a été souligné par certains agro dealers est la fuite des matières premières de mélange sur le marché, que les producteurs achètent, car les matières sont moins chères que les engrais mélangés.

Disponibilité des engrais

Le rapport sur la disponibilité des engrais pour le mois d’août révèle que les produits fertilisants sont facilement et suffisamment disponibles pour la saison, car les approvisionnements sur le marché sont toujours en cours. Le NPK 27:13:13 n’était disponible que dans trois régions : Centre-Nord, Nord-Est et Sud-Est. Le NPK 12:12:17+2MgO était également disponible dans trois régions, à savoir le Centre-Nord, le Sud-Sud et le Sud-Est. Les produits Urée, NPK 15:15:15 et NPK 20:10:10 étaient disponibles dans toutes les régions, mais le SSP n’était disponible que dans la région Centre-Nord.

Autres informations clés

L’un des gouvernements d’État de la région du Nord-Ouest, par l’intermédiaire de son ministère d’État pour le gouvernement local et le développement communautaire, a acheté 7 000 camions d’engrais à distribuer dans les 14 conseils du gouvernement local de l’État pour la saison humide de cette année. Les produits ont déjà été distribués aux 14 conseils du gouvernement local pour être vendus au prix de 7 000 N (17,03 $) par sac, comme approuvé par le gouvernement de l’État.  Ce geste visait à permettre aux petits et grands exploitants agricoles d’obtenir des engrais à des prix abordables et à renforcer la sécurité alimentaire dans l’État. Le gouvernement d’un autre État de la même région a distribué 6 000 tonnes d’engrais divers aux producteurs de la saison des pluies dans les 27 zones du gouvernement local de l’État par l’intermédiaire de sa société d’approvisionnement agricole.

Dans le cadre de ses efforts pour créer de la richesse et assurer la production alimentaire, une entreprise agroalimentaire, Oasis Vest, a déclaré qu’elle allait habilité les petits exploitants agricoles en leur fournissant des semis, des engrais, des machines et d’autres outils agricoles, dans le but de stimuler la production alimentaire et la durabilité sur le continent africain.



juillet 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Le rapport sur le marché des engrais pour le mois de juillet montre une stabilité des prix des produits fertilisants, avec toutefois de légères variations de prix dans certaines régions. La stabilité du prix des produits à base d’urée est due à une disponibilité suffisante en raison de l’entrée du produit de Dangote sur le marché. Le prix élevé des produits fertilisants par rapport aux mois précédents est responsable de la lenteur des ventes malgré une disponibilité importante sur le marché. Les produits NPK sont également disponibles mais à un prix plus élevé en comparaison annuelle. Cela a entraîné des ventes lentes car tous les agriculteurs ne peuvent pas se procurer la quantité dont ils ont besoin.

Disponibilité des engrais

Les produits fertilisants sont généralement disponibles sur le marché en raison d’une disponibilité accrue de l’urée et des produits NPK. Comme indiqué le mois précédent, dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les produits NPK sont facilement disponibles sur le marché, à l’exception du NPK 27:13:13 et du NPK 12:12:17 + 2MgO. Dans les régions du Sud Sud et du Nord Est, les engrais NPK sont disponibles à l’exception du NPK 27:13:13, tandis que dans les régions du Centre Nord et du Sud Est, tous les produits NPK sont disponibles. Le SSP n’est disponible que dans deux régions, à savoir le Nord-Est et le Centre-Nord du pays, au cours du mois sous revue.

Autres informations clés

OCP Africa Fertilizers Nigeria Limited (OCP Africa), leader dans la production d’engrais à base de phosphate, a donné aux agro-entrepreneurs les moyens d’utiliser ses hubs pour stimuler la productivité des agriculteurs et améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition. Pour s’assurer que les agriculteurs des marchés mal desservis aient un accès sans faille aux engrais et autres intrants de qualité, OCP Africa met en place 36 centres agricoles à guichet unique dans 13 États.
Le ministère fédéral de l’Agriculture et du Développement rural a distribué des intrants agricoles à 150 riziculteurs de l’État d’Oyo dans le cadre du programme d’aide aux agriculteurs COVID-19 du gouvernement fédéral.
Le gouverneur de l’État de Gombe a officiellement commencé la vente d’engrais et la distribution de semences à haut rendement aux agriculteurs de l’État pour la saison agricole 2021.
Le gouvernement de l’État de Bauchi a acheté 100 remorques d’engrais pour un coût de 120 millions de N (294 117,65 $) qui seront distribuées aux agriculteurs au taux subventionné de 500 N (1,23 $) par sac pour la saison agricole.



juin 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les prix des engrais sont stables par rapport au mois de mai, en particulier l’urée. Cela s’explique en partie par la présence de l’usine d’engrais Dangote sur le marché. Certaines régions enregistrent encore de légères augmentations, tandis que d’autres régions ont enregistré de légères baisses pour certaines catégorie engrais. Il y a des spéculations sur une possible nouvelle baisse des prix, mais l’augmentation des coûts logistiques pourrait compenser toute baisse éventuelle.

Disponibilité des engrais

Les engrais sont disponibles sur le marché, même s’ils ne suffisent pas à répondre à la demande. Dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les produits NPK sont disponibles, à l’exception du NPK 27 :13 :13 et du NPK 12 :12 :17 + 2MgO. Dans les régions du Sud-Sud et du Nord Est, tous les autres produits NPK sont disponibles sauf le NPK 27 :13 :13. Dans les régions du Centre-Nord et du Sud-Est, tous les produits NPK sont disponibles sauf le NPK 12 :12 :17 + 2MgO qui est disponible mais pas en grande quantité. Les engrais urée et NPK 20 :10 :10 sont généralement disponibles dans toutes les régions car ce sont les principaux engrais utilisés dans le pays. Comme indiqué précédemment, le SSP n’est disponible que dans les régions du Nord-Est et du Centre-Nord. La demande d’engrais augmente avec l’arrivée des pluies et l’intensification des activités agricoles dans toutes les régions. Les producteurs, les mélangeurs et les agro-dealers en produits agricoles font des efforts pour s’assurer que les produits sont disponibles pour répondre aux besoins des producteurs.

Autres informations clés

La pénurie habituelle d’engrais que connaît périodiquement le marché national devrait bientôt appartenir au passé, car Dangote Industries Limited a terminé son usine d’engrais d’urée granulée de trois millions de tonnes métriques et a commencé à approvisionner le marché.

L’usine d’engrais Dangote a placé le Nigeria en troisième position parmi d’autres pays, comme l’Iran et l’Inde, qui seront en tête de la croissance de la capacité mondiale d’urée d’ici 2030.

L’Association des producteurs et fournisseurs d’engrais du Nigeria a levé 140 milliards de N (341 463 414,63 $) pour permettre aux mélangeurs de se procurer les matières premières nécessaires à la production d’engrais pour la saison agricole.

En collaboration avec AFO, Development Gateway a lancé le tableau de bord Visualizing Insights on Fertilizer for African Agriculture, pour suivre le prix, la consommation, la disponibilité et les volumes d’exportation d’intrants du pays.

 

 

 

 

 


mai 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Le prix des engrais a continué à augmenter sur le marché, en raison de la faible disponibilité de l’urée, et le coût du transport a récemment augmenté, ce qui a ajouté aux prix déjà élevés. Il y a eu une augmentation générale du prix des produits fertilisants, en particulier pour l’urée et le NPK 20:10:10 dans toutes les régions. Comme indiqué précédemment, seule l’urée d’Indorama est disponible sur le marché alors que les agriculteurs attendent toujours les engrais de Dangote et Notore. Selon plusieurs rapports, l’engrais Dangote commencerait à être commercialisé au mois de juin 2021. Cette anticipation d’une autre source d’approvisionnement en urée sur le marché devrait avoir un impact sur les prix, en particulier au plus fort de la demande d’urée pour l’épandage de surface.

Disponibilité des engrais

Les produits fertilisants sont disponibles sur le marché, sauf dans le Nord-Ouest. L’urée, le NPK 20:10:10 et le NPK 15:15:15 sont disponibles dans la plupart des régions du pays, tandis que les autres NPK sont disponibles ou non sur le marché selon les régions. Le NPK 27:13:13 n’est disponible que dans le Centre-Nord, le Nord-Ouest et le Sud-Est, tandis que le NPK 12:12:17 + 2MgO est disponible dans le Centre-Nord, le Sud-Sud et le Sud-Est (mais pas en quantités suffisantes). Le SSP n’est disponible que dans les régions du Nord-Est, du Centre-Nord et du Sud-Ouest. La demande d’engrais est élevée en ce moment, car la saison des pluies a commencé. On s’attend à ce que la demande augmente au fur et à mesure que la saison avance, ce qui pourrait entraîner une pénurie si l’offre sur le marché est faible.

Autres informations clés

La présidence a approuvé la restructuration de l’Initiative présidentielle pour les engrais, à partir du cycle 2021, avec diverses modifications. Dans le cadre de ces modifications, Nigeria Sovereign Investment Authority a été transformée en un acteur en amont, limitant ainsi sa participation à l’importation, au stockage et à la vente en gros de matières premières aux mélangeurs.

Dans le but de renforcer la sécurité alimentaire, l’un des gouvernements des États de la région Sud-Sud (Delta) a offert des intrants agricoles aux jeunes agriculteurs de l’État dans le cadre de son programme pour les jeunes entrepreneurs agricoles. Les articles distribués comprenaient des engrais NPK 15:15:15, de l’urée, du muriate de potasse, du superphosphate, des produits agrochimiques de pré-levée et de post-levée. Ces produits s’ajoutent aux sommes versées pour la préparation de la terre, les semis, le désherbage et la récolte.

 

 

 

 

 


avril 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les prix des engrais, notamment de l’urée, sont en hausse dans toutes les régions du pays. Actuellement, un seul producteur approvisionne le marché car l’autre usine est en cours de maintenance et l’usine Dangote n’a pas encore commencé à produire et à approvisionner le marché. L’augmentation des prix d’autres produits est due à l’insuffisance de l’offre par rapport à la forte demande due au début des pluies pour la saison agricole.  Dans la région du Nord-Ouest, on a constaté une légère baisse du prix du NPK 27:13:13 et du NPK 15:15:15 qui sont soupçonnés d’être de vieux stocks.

Disponibilité des engrais

Les produits d’engrais sont disponibles dans certaines parties du pays mais pas suffisamment pour répondre à la demande dans les différentes régions du pays. Dans la région du Nord-Est, par exemple, les produits disponibles sont en faibles quantités, tandis que dans la région du Sud-Ouest, seuls le NPK 15:15:15, le NPK 20:10:10 et l’urée sont disponibles. Dans les régions du Sud-Sud, du Sud-Est et du Centre-Nord, tous les produits fertilisants sont disponibles mais la demande reste importante. La majorité des produits sont disponibles dans la région du Nord-Ouest.

Autres informations clés

L’usine d’urée de Dangote devrait bientôt commencer à produire. Les agro-dealers et les agriculteurs attendent donc impatiemment le produit. Les parties prenantes du secteur des engrais espèrent que l’approvisionnement de l’usine contribuera à réduire la pression sur Indorama et à faire baisser le prix de l’urée sur le marché.

Dans le cadre des efforts visant à améliorer la production agricole, le gouvernement de l’un des États de la région du Nord-Est (Bauchi) a débloqué la somme de 300 millions de dollars à la société d’approvisionnement agricole de l’État sous la forme d’un plan renouvelable pour le mélange et la distribution d’engrais aux agriculteurs de l’État.

 

 

 

 

 


mars 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les prix du marché dans la région sud sont stables tandis que dans certaines parties de la région nord, les prix du NPK 20:10:10 et de l’Urée augmentent, même si la saison des pluies n’a pas encore pleinement commencé. La stabilité des prix dans le sud est due à une faible demande en raison du stockage initial des engrais par les agriculteurs en prévision d’un autre confinement anticipée, tandis que l’augmentation des prix dans le nord est due à une pénurie de produits fertilisants sur le marché. Il est fort probable que les prix changent, tant dans le Nord que dans le Sud, lorsque la saison agricole humide démarrera pleinement. Les prix des engrais ne sont pas les mêmes dans tout le pays et la différence de prix se résume toujours à la proximité entre le point de production et le point de vente, le transport jouant également un rôle dans la différence de prix.

Disponibilité des engrais

Tout comme le mois précédent, les engrais sont généralement disponibles pour répondre à la demande des agriculteurs dans les régions du Nord-Est, du Sud-Ouest, du Sud-Sud, du Sud-Est, du Nord-Ouest et du Centre-Nord, mais certains produits spécifiques sont rares sur le marché. Par exemple, dans les régions du Nord Est et du Nord-Ouest, les engrais NPK 12 :12:17 + 2MgO et SSP ne sont pas disponibles, tout comme dans le Sud-Sud où le NPK 27:13:13 n’est pas disponible. Le NPK 20:10:10 et l’urée sont les produits les plus dominants sur le marché car ils sont les plus utilisés dans tout le pays.

Autres informations clés

L’Association des producteurs d’engrais du Nigeria a signé la deuxième phase de l’accord avec l’entreprise publique marocaine de phosphate et d’engrais pour booster l’agriculture. L’accord vise à améliorer les accords antérieurs qui ont permis aux agriculteurs nigérians de bénéficier d’engrais de haute qualité à des prix abordables.

Le gouverneur de l’État d’Akwa Ibom a signé un accord pour la création d’une usine d’engrais de plusieurs milliards de nairas dans son État.

La All Farmers Association of Nigeria a exprimé ses craintes face à l’augmentation du coût des engrais dans le pays et à la non annonce de l’initiative présidentielle des engrais 20:10:10 et de son prix pour la saison agricole 2021.

 

 

 

 

 


février 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les prix des engrais ont très peu changé par rapport à janvier. Cela s’explique par les achats anticipés effectués par certains agriculteurs en prévision d’une éventuelle hausse des prix après l’annonce par le gouvernement de la restructuration du programme de l’Initiative présidentielle pour les engrais. De plus, certains agriculteurs prévoyaient qu’un plus grand nombre de personnes participeraient aux activités agricoles cette année, et ont donc stocké tous leurs intrants avant que la ruée habituelle vers les intrants saisonniers ne commence.

Disponibilité des engrais

Les engrais sont disponibles dans les régions du Nord-Est, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, du Sud, du Sud-Est et du Centre-Nord. En raison de la faible production de mélanges, les engrais ne sont pas disponibles autant qu’ils devraient l’être, par rapport à la saison humide. De nombreuses usines attendent de se procurer la matière première avant de commencer la production. Dans les régions du Nord-Est et du Nord-Ouest, les engrais NPK 12:12:17 + 2MgO ne sont pas disponibles sur le marché mais tous les autres produits fertilisants sont disponibles. Certaines parties des régions du Nord-Est et du Nord-Ouest disposent de NPK 15:15:15, NPK 27:13:13 et SSP. Dans la région du Centre-Nord, les rapports montrent que tous les produits fertilisants sont disponibles, mais dans le Sud-Ouest, seuls le NPK 20:10:10 et l’Urée sont disponibles. Dans la région du Sud-Est, les engrais NPK 20:10:10, NPK 27:13:13 et l’Urée sont disponibles. Dans la région du Sud, tous les produits fertilisants sont disponibles, sauf le NPK 27:13:13.

Autres informations clés

Le Maroc et le Nigéria ont renouvelé leur engagement en faveur de la construction d’un gazoduc qui empruntera un tracé onshore et offshore, et d’une usine d’engrais. L’usine, qui devrait être opérationnelle d’ici 2024, produira 750 000 tonnes d’ammoniac et 1 million de tonnes d’engrais.

L’usine d’engrais à base d’Urée de Dangote, qui vise à renforcer la suffisance alimentaire au Nigeria, devrait commencer à fonctionner à plein régime au premier trimestre de 2021.

La demande d’engrais pour février a baissé. En conséquence, la plupart des agrodealers se plaignent d’une faible clientèle. La plupart des achats en cours sont effectués par les agriculteurs de la saison sèche et ceux qui font des réserves pour la saison humide. On s’attend à ce que la demande augmente avec le début de la saison humide.

 

 

 

 

 


janvier 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les indications du marché montrent une augmentation des prix des engrais dans toutes les régions du pays pour le mois de janvier. D’après le rapport sur le marché, on observe que les prix départ usine des engrais à base d’Urée ont augmenté en raison de la forte demande, car une seule des usines d’Urée produit actuellement. L’autre usine a été fermée pour des raisons de maintenance. Les prix des engrais NPK 20 :10 :10 de l’initiative présidentielle (PFI)  sont également en hausse, car un plus grand nombre d’agriculteurs en font la demande, dans un contexte de spéculations sur une éventuelle pénurie pendant la haute saison. Selon certaines informations, les agrodealers stockent les engrais NPK de la PFI pour les vendre aux prix normaux du marché libre pendant la saison.

Disponibilité des engrais

Une étude de marché montre que les engrais Urée et NPK 20:10:10 étaient généralement disponibles dans tout le pays, mais que les autres engrais n’étaient pas disponibles. Dans la région Nord-Ouest, par exemple, les engrais NPK 27:13:13 et NPK 12:12:17 + 2MgO n’étaient pas disponibles, tandis que les engrais NPK 27:13:13 et NPK 12:12:17 + 2MgO n’étaient pas disponibles dans certaines parties de la région Nord-Est. Dans la région du Sud-Ouest, les engrais NPK 20:10:10 et l’Urée étaient disponibles, tandis que les engrais NPK 15:15:15, NPK 27:13:13 et NPK 12:12:17 + 2MgO n’étaient pas disponibles. Dans la région du sud-est, les engrais NPK 20:10:10 et l’Urée étaient disponibles. Dans la région Sud-Sud, tous les produits d’engrais étaient disponibles à l’exception du NPK 27:13:13.

Autres informations clés

Notore Chemical Industries Plc a fermé son usine d’engrais de 500 000 tonnes par an à Onne, dans l’État de Rivers, avant de procéder à des travaux de maintenance pour ramener l’usine à sa capacité de 500 000 tonnes par an et améliorer l’indice de fiabilité à 95 %.

La demande d’engrais est élevée sur le marché à cette période, même si, pour l’instant, on s’attend à ce que la plupart des achats d’engrais sur le marché soient effectués par les agriculteurs de la saison sèche uniquement.

Les agriculteurs souhaitent stocker les engrais en prévision de la saison agricole en raison de la restructuration du PFI et de l’augmentation du prix de l’engrais à base d’Urée.

Les agriculteurs des régions du Sud, du Sud-Est et du Sud-Ouest du pays ont commencé à préparer leurs exploitations pour la saison des pluies de 2021.

 

 

 

 

 


decembre 2020

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les événements de la basse saison de décembre ont modifié la dynamique du marché. Les prix des engrais sont censés baisser pendant cette période, mais l’augmentation du coût des cultures vivrières, la nouvelle du changement de structure de l’Initiative présidentielle sur les engrais (PFI), l’augmentation du coût départ usine de l’Urée et la révision éventuelle à la hausse des prix des engrais NPK pour répondre aux réalités actuelles ont affecté la configuration normale du marché. Cela a entraîné une augmentation de la demande due à des achats de panique. La plupart des agriculteurs achètent actuellement pour stocker en raison des incertitudes de l’année 2021 à venir.

Disponibilité des engrais

Les engrais étaient généralement disponibles dans tout le pays en raison de l’approvisionnement constant. La demande a augmenté dans la dernière partie du mois, mais aucun cas de pénurie n’a été signalé. Les agriculteurs n’ont pas non plus signalé d’adultération des engrais.

Autres informations clés

L’autorité nigériane des investissements souverains en collaboration avec Pricewaterhouse Coopers, avait terminé l’audit du programme PFI 2020. L’autorité nigériane des investissements souverains et les acteurs du secteur financier prévoient d’aider les usines de mélange avec des garanties bancaires pour l’achat de matières premières d’engrais pour les saisons agricoles 2021.

Faits marquants des commentaires sur le marché 2020

Prix des engrais

Au début du premier trimestre de l’année, les prix étaient relativement normaux car la plupart des activités liées aux engrais n’ont pas vraiment commencé, mais à la fin du même trimestre, les prix sont devenus instables et ont commencé à augmenter. Cela était dû au confinement prévu qui a fini par entraver l’approvisionnement en produits fertilisants. Au cours du deuxième trimestre, le prix des engrais a continué à augmenter en raison du confinement, ce qui a encore plus paralysé l’offre et même la production, laissant les agriculteurs à la merci des produits stockés dans divers entrepôts avec des hausses de prix importantes.

La pénurie au deuxième trimestre a été aggravée par la fermeture des deux usines d’Urée, qui a affecté le mélange des produits NPK. Au cours du troisième trimestre, les prix des produits étaient encore élevés car il n’y avait pas assez d’engrais sur le marché pour répondre à la demande des agriculteurs en raison des conséquences du scénario qui s’est déroulé au deuxième trimestre. Toutefois, vers la fin du troisième trimestre, les produits d’engrais sont devenus disponibles en raison de la reprise de l’offre et de la diminution de la demande, la saison agricole étant en train de se terminer.

Au quatrième trimestre, les prix des engrais sont devenus stables et ont diminué, la demande ayant également diminué en raison de la fin de la saison. À la fin du quatrième trimestre, les prix ont recommencé à augmenter progressivement, en raison de l’achat et du stockage des engrais dans la panique, malgré la réduction des activités agricoles pendant la saison sèche. Les agriculteurs étaient en effet sceptiques quant à la possibilité que le gouvernement réintroduise des restrictions en raison de l’augmentation des cas de la COVID-19, associée à l’intention du gouvernement de restructurer ou de déréglementer les prix des produits dans le cadre du programme PFI.

Disponibilité des engrais

Si l’on regarde l’année en perspective, la disponibilité des engrais a été inférieure aux attentes, car la plupart des périodes de la saison agricole ont été marquées par un manque d’approvisionnement et ont enregistré des hausses de prix, dont une grande partie a été attribuée à la pandémie de la COVID-19. Aucune adultération de produits n’a été signalée par les agriculteurs par rapport aux années précédentes.

Autres informations clés

En 2020, la production d’engrais au Nigeria était principalement dominée par l’Urée et le NPK 20:10:10, en particulier ceux produits dans le cadre du PFI auquel participaient plus de 30 usines de production. Le gouvernement prévoit d’arrêter ou de restructurer le PFI en 2021 pour le rendre plus compétitif et plus axé sur le marché, plutôt que de lui donner un visage de subvention ou d’intervention gouvernementale.

 

 

 

 

 


novembre 2020

Commentaire sur les marchés

Les rapports de novembre ont montré que les produits fertilisants sont disponibles dans la plupart des régions du pays. La demande est plus élevée cette année par rapport à la même période l’année dernière. Les agriculteurs ont pu acheter et conserver des produits parce que le prix des cultures vivrières était sensiblement élevé cette année.

Des discussions sont en cours entre le ministère fédéral de l’agriculture, les producteurs d’engrais et l’Association du Nigeria, et l’Autorité nigériane pour les investissements souverains (NSIA) afin de modifier la structure actuelle du programme de l’Initiative présidentielle des engrais. À partir de 2021, les usines de mélange achèteront des matières premières à la NSIA et vendront des produits NPK sur le marché libre à des prix compétitifs, avec un contrôle strict pour éviter les activités frauduleuses.

Sud-Ouest : Il n’y a pas de pénurie d’engrais sur le marché, même si la demande a diminué. Cependant, les agriculteurs de la saison sèche achètent des engrais, tandis que d’autres agriculteurs les stockent en prévision de la prochaine saison.

Sud-est : Les prix moyens des types et marques d’engrais ont augmenté sur les différents marchés au cours de la période, à l’exception de l’Urée 46-0-0. La demande d’engrais a légèrement augmenté en raison du début de la saison sèche dans la région. Tous les types et marques d’engrais dont les agriculteurs ont besoin sont actuellement disponibles, à l’exception de NPK 27-13-13.

Sud-Sud : Les produits fertilisants sont disponibles et très demandés, sauf pour le NPK 15:15:15 dont la demande est plus faible que les autres. Les prix sont stables et conformes à ceux du mois précédent. Les ventes d’engrais sont bonnes compte tenu de la saison.

Centre-Nord : Selon les agrodealers de cette région, des engrais sont disponibles et sont demandés par les agriculteurs à cause de la saison sèche. Les prix des produits sont stables dans cette partie du pays car aucune augmentation des prix n’a été enregistrée par rapport au mois précédent.

Nord-Est : Les engrais sont disponibles sur le marché, à l’exception du NPK 12:12:17+2MgO. Le prix de l’urée a légèrement augmenté en raison de la hausse des coûts de transport.

Nord-Ouest : Les engrais sont disponibles sur le marché et il y a une demande pour ces produits à cause des agriculteurs de la saison sèche et des agriculteurs qui achètent pour stocker pour la prochaine saison, pour éviter une éventuelle pénurie, surtout maintenant que leurs produits agricoles sont bien achetés et qu’ils ont l’argent pour acheter.

 

 

 

 

 


octobre 2020

Commentaire sur les marchés

Le rapport du mois d’octobre montre que les produits fertilisants sont disponibles dans la plupart des régions du pays, mais que la demande a baissé par rapport aux mois précédents. La demande a chuté parce que le pays est en fin de saison agricole. On s’attend à ce que le prix des engrais baisse considérablement à cette période, mais le coût élevé du transport influence les prix dans certaines régions. L’urée et certains engrais NPK sont disponibles dans tout le pays.

La Nigeria Sovereign Investment Authority procède à l’audit des usines de mélange qui ont participé au programme de l’Initiative présidentielle des engrais pendant la saison des pluies, en prévision de la saison sèche. Le programme prévoit de produire pour la saison sèche, et a donc commencé à fournir des matières premières à certaines usines de mélange.

Sud-ouest : NPK 15 15 15, Urée, et NPK 20 10 10 sont disponibles en quantités variables. Selon les agrodealers, il existe une demande d’engrais pour les cultures arboricoles. Les ventes d’engrais se poursuivent, en particulier pour les agriculteurs qui pratiquent l’agriculture tardive, mais les prix ont diminué en raison de la baisse de la demande. Les agriculteurs sont satisfaits de la production de leurs exploitations. Selon eux, l’engrais fourni pour cette saison agricole est de bonne qualité, malgré la pénurie initiale observée.

Sud-est : Tous les produits d’engrais sont disponibles sur le marché. Bien que la demande ait été stable en raison des pluies fréquentes des trois dernières semaines, elle ne peut être comparée aux mois précédents où la saison agricole était à son apogée. Les agriculteurs se plaignent encore des prix, qu’ils s’attendaient à voir baisser parce que la saison agricole est presque terminée.

Sud sud : Les prix des engrais sont instables. L’urée et les marques NPK sont disponibles, sauf pour le NPK 12 12 17 + 2MgO. Les ventes pour le mois ont été faibles en raison de la faiblesse des activités agricoles dans la région, car la plupart des agriculteurs récoltent leurs produits. Selon les agriculteurs, les produits d’engrais qu’ils ont utilisés pendant la saison agricole étaient de bonne qualité.

North central: Selon les agrodealers de cette région, les coûts de transport expliquent les prix élevés des produits d’engrais, malgré la baisse de la demande. Le patronage des produits est principalement le fait d’agriculteurs qui pratiquent l’agriculture tardive ainsi que l’agriculture de saison sèche.

Nord-est : Les engrais sont généralement disponibles sur le marché. Il n’y a pas de différence de prix remarquable par rapport aux mois précédents. Le patronage a toutefois diminué car les pluies ont cessé et de nombreux agriculteurs n’ont plus besoin de produits d’engrais pour leurs exploitations, à l’exception des agriculteurs de la saison sèche. La baisse des prix attendue ne s’est pas produite en raison de l’augmentation des coûts de transport qui ont été répercutés sur les produits.

 

Nord ouest : Les prix des engrais sont en baisse, de sorte que les produits sont généralement disponibles. Malgré la baisse des prix, les ventes sont faibles car les activités agricoles ont considérablement diminué.

 

 

 

 

 


septembre 2020

Commentaire sur les marchés

Le rapport de septembre montre un marché des engrais assez stable, bien que la demande ait diminué en raison de la fin de la saison agricole. Certains agriculteurs continuent cependant à acheter des engrais pour la saison sèche, notamment ceux qui n’ont pas pu obtenir d’intrants ou qui ont été touchés par les inondations dans certaines régions du pays.

Au cours des dernières semaines, la production et l’approvisionnement en engrais ont été constants, mais la diminution progressive de la demande a entraîné des surplus sur le marché, ce qui a provoqué une forte baisse des prix. L’initiative présidentielle sur les engrais a également continué à produire et à fournir tout son arriéré, en plus de produire pour les agriculteurs de la saison sèche.

Sud-Ouest : La demande est désormais stable et pourrait commencer à diminuer progressivement pour la plupart des produits sur le marché, car certains agriculteurs se préparent à récolter. Les prix ont été stables pour certains produits, mais ont baissé pour d’autres. Certains agriculteurs qui pratiquent l’agriculture de saison sèche vont bientôt commencer à acheter des engrais. Cela devrait permettre de maintenir un niveau de demande d’engrais.

Sud-Est : La saison s’achève progressivement et la demande d’engrais devrait diminuer. Les produits sont disponibles sur le marché, mais très peu d’agriculteurs pratiquent l’agriculture de saison sèche, de sorte que les activités sur le marché des engrais devraient diminuer jusqu’à la prochaine saison agricole.

Sud Sud : Le prix des engrais est en baisse, car la demande est en diminution constante. La saison s’achève progressivement, même si les pluies continuent de tomber. Les agrodealers sont optimistes quant à la poursuite des ventes, car certains d’entre eux ont reçu leurs produits d’engrais tard dans la saison des plantations et n’ont pas pu vendre suffisamment de NPK. L’urée est encore insuffisante dans la région.

 

Centre-Nord : Le marché des engrais a connu une diminution de la demande, ce qui a entraîné une baisse des prix car l’offre est désormais supérieure à la demande. Certains agriculteurs comptent déjà leurs pertes dues aux inondations qui ont frappé leurs exploitations. Ces agriculteurs peuvent participer à l’agriculture de saison sèche pour compenser leurs pertes.

 

Nord-Est : Les restrictions sur les engrais sont toujours en vigueur, mais les produits sont disponibles sur le marché. La baisse progressive des précipitations incite les agriculteurs à réduire la quantité d’engrais qu’ils achètent. 

Nord-Ouest : Les prix des marques d’engrais disponibles ont diminué par rapport au mois précédent. L’offre d’engrais a augmenté malgré la baisse de la demande des agriculteurs. La baisse continue du prix des engrais a été attribuée à la faible demande des agriculteurs, qui est due à la fin de la saison. L’agriculture de saison sèche est pratiquée dans cette région. On s’attend donc à ce que le marché des engrais soit toujours actif, mais pas autant que la principale saison agricole.

 

 

 

 

 


août 2020

Commentaire sur les marchés

Le rapport du mois d’Août montre que le marché des engrais est instable en raison des coûts de transport élevés, des quantités insuffisantes et des prix élevés des engrais. Même si la demande d’engrais est constante, la disponibilité des produits est devenue un problème pour répondre à la demande. Les fournisseurs ne cessent de mettre des produits d’engrais sur le marché. Les hausses de prix se sont poursuivies en Août, en particulier pour les produits à base d’Urée, malgré le début de l’approvisionnement par les producteurs après la fermeture temporaire des entreprises de production d’urée il y a quelques mois.
Le programme Presidential Fertilizer Initiative (PFI) NPK a continué à produire et à fournir des engrais sur le marché, mais la demande diminue progressivement en raison de la fin progressive de la saison agricole dans tout le pays. La plupart des agriculteurs se contentent d’appliquer un engrais de couverture pour augmenter leurs rendements, tandis que d’autres se préparent à récolter leurs produits.
Sud-Ouest : Dans cette région, la demande d’engrais était moyenne malgré la hausse des prix, provoquée par la pénurie. Les prix des engrais NPK semblent être plus stables après l’approvisionnement continu des produits PFI sur le marché, mais les prix des engrais à base d’urée sont restés élevés en raison de la demande (épandage) et de l’insuffisance de l’offre. Bien que la saison s’achève également dans cette région, certains agriculteurs continuent à se procurer des engrais pour la culture de contre-saison et pour leurs cultures arboricoles.
Sud-Est : Malgré la disponibilité des engrais dans cette région, le coût élevé des produits dans d’autres régions a affecté les prix. En raison des prix élevés, les agriculteurs de cette région réduisent la quantité qu’ils achètent. Cependant, la production continue et la fin progressive de la saison réduisent la demande et stabilisent les prix NPK. Il est très probable que les prix commenceront à baisser dans les prochains mois.
Sud-Sud : Bien que des engrais soient disponibles dans cette région, ils ne suffisent pas à répondre à la demande, ce qui entraîne une hausse des prix sur le marché, en particulier pour les engrais à base d’urée. Cette tendance pourrait changer le mois prochain en raison de la continuité des approvisionnements sur le marché.
Centre-Nord : Selon les agrodealers de cette région, le coût des engrais est encore élevé, et ce en raison de la rareté et du coût élevé du transport. Même si ces engrais sont maintenant plus disponibles sur le marché par rapport au mois dernier, les agriculteurs en achètent encore des quantités limitées en raison de leur coût élevé.
Nord-Est : Les produits fertilisants sont encore rares sur le marché dans cette région et les prix sont encore élevés. La demande est progressivement à son maximum et pourrait commencer à diminuer à partir du mois prochain, en particulier pour les produits NPK, car certains agriculteurs se préparent à récolter leurs produits.
Nord-Ouest : Dans cette région, le prix des engrais est resté instable, variant d’une semaine à l’autre. Les prix de l’urée augmentent parce que les agriculteurs appliquent des engrais de couverture.

 

 

 

 

 


juillet 2020

Commentaire sur les marchés

Le rapport pour le mois de juillet indique que la demande d’engrais augmente, malgré la hausse du prix des engrais dans tout le pays. La rareté temporelle des produits d’engrais sur les marchés a déclenché la hausse des prix comme indiqué précédemment. La fourniture d’urée par Indorama a démarré après la fermeture temporaire de l’usine en raison des cas du COVID-19. La reprise de la production d’urée devrait améliorer l’approvisionnement du marché et résoudre le problème de la pénurie d’urée et du NPK produits localement.

Sud-Ouest : Avec l’augmentation des précipitations dans la région, la demande d’engrais augmente. Malgré l’augmentation du prix des engrais dans la région en raison de leur rareté, les agriculteurs continuent de les acheter.

Sud-Est : Les pluies sont bien établies dans cette région, ce qui entraîne une demande d’engrais de la part des agriculteurs. Bien que les engrais soient disponibles sur le marché dans cette région, la rareté générale des produits sur les autres marchés du pays a provoqué une hausse des prix dans cette région, en particulier le prix de l’urée. Les agriculteurs de cette région réduisent donc la quantité qu’ils achètent en raison des prix élevés

Sud-Sud : Bien que des engrais soient disponibles dans cette région, ils ne sont pas suffisants pour répondre à la demande. Cela a entraîné une hausse des prix. Certaines agences gouvernementales de la région sud-sud distribuent des intrants pour atténuer l’effet des prix élevés sur les agriculteurs.

Centre-Nord : Selon les agrodealers de cette région, le coût des engrais est élevé, en raison de la rareté et du coût élevé du transport. Même si ces engrais sont en moyenne disponibles sur le marché, les agriculteurs en achètent en quantités limitées en raison de leur coût élevé. Selon les rapports, les engrais NPK 12 12 17+2MgO et SSP sont largement disponibles alors que les autres sont moyennement disponibles.

Nord-Est : Selon le rapport de cette région, les produits fertilisants sont rares sur le marché, ce qui a entraîné une hausse des prix.  La demande est également en hausse car la pénurie persiste, mais dans l’un des États de la région, le gouvernement a distribué des engrais et d’autres intrants sous forme de prêts (en nature et en valeur) aux producteurs de soja pour stimuler leur production.

Nord-Ouest : Dans cette région, les prix des engrais sont instables. Les ventes sont assez bonnes, mais les prix sont élevés en raison de la rareté. Les agriculteurs achètent les engrais en fonction de leurs moyens et non de leurs besoins. Le prix de l’urée est en hausse, car les agriculteurs appliquent les engrais de fumure, ce qui a déclenché la demande d’urée.

 

 

 

 

 


juin 2020

Commentaire sur les marchés

Le rapport du mois de juin indique que la demande d’engrais a augmenté, dans un contexte de hausse des prix des engrais, au moment où le gouvernement assouplit les restrictions mis en place en raison de la lutte contre la pandémie de COVID 19. Les engrais NPK de la Presidential Fertilizer Initiative (PFI) étaient en moyenne disponibles sur le marché, ce qui a poussé certains agrodealers à vendre au-dessus des prix alloués par le gouvernement.

La rareté temporelle des engrais PFI et NPK du marché libre a été causée par la fermeture temporelle des deux sociétés de production en urée il y a quelques semaines, comme indiqué précédemment. Cette fermeture temporelle, qui était due à l’entretien des machines et à des cas liés au COVID-19, a déclenché un déficit dans l’approvisionnement en urée, tant pour l’agriculture que pour les mélanges, ce qui a entraîné la pénurie et les augmentations subséquentes des prix des engrais.

Toutefois, comme la production d’urée devrait être rétablie en juillet, nous sommes optimistes quant à la reprise de la production de mélanges, en particulier pour les usines de mélange qui ont arrêté leur production en raison de l’indisponibilité de l’urée. Une fois que la production d’urée et l’approvisionnement du marché reprendront, elle devrait soit stabiliser les prix des engrais, soit les réduire sur le marché.

La Notore Chemical a également commencé à produire et à fournir divers types d’engrais NPK sur le marché. Cela devrait permettre d’augmenter encore la quantité d’engrais NPK produite dans le pays.

Sud-Ouest: En raison de l’augmentation des précipitations dans cette région, les agrodealers signalent une augmentation de la demande d’engrais, malgré le fait que les prix sont également en hausse pour l’urée et certaines marques NPK, en raison de l’arrêt temporaire de la production d’urée. Malgré la hausse des prix, les agriculteurs continuent de fréquenter les magasins des agrodealers pour acheter des engrais, même s’ils limitent désormais la quantité qu’ils achètent.

Sud-est: Les ventes d’engrais se poursuivent dans cette région et les agriculteurs fréquentent les agrodealers pendant la saison des cultures. Selon les agrodealers, la fréquentation des magasins d’engrais augmente, malgré le fait que les prix des engrais sont élevés. Les engrais sont progressivement mis à la disposition des agrodealers, surtout depuis l’assouplissement des restrictions. Les principaux problèmes rencontrés dans cette région sont la rareté des produits et l’augmentation des prix des produits, en particulier des produits PFI.

Sud: Des engrais sont disponibles sur le marché dans cette région, mais les prix sont encore élevés, ce qui a été attribué au coût élevé du transport, en raison de la restriction des mouvements de la COVID-19. Toutefois, avec l’assouplissement récent des restrictions de circulation entre les États, on s’attend à ce que les coûts de transport diminuent.

Centre-Nord: Dans cette région, les engrais sont en moyenne disponibles. Les engrais disponibles sont le NPK 15 15 15, le NPK 20 10 10, le NPK 12 12 17+2MgO et l’urée. Selon les agrodealers, l’assouplissement des restrictions dans la région, provoqué par la COVID 19, leur a permis d’acheter suffisamment de produits fertilisants pour leur État. Les agriculteurs ont pu accéder aux engrais et les acheter contrairement au mois précédent, bien que les prix des engrais soient encore élevés.

Nord-Est: Selon le rapport de cette région, les engrais sont disponibles sur le marché, mais les prix sont élevés. Le rapport montre que certains agrodealers ont profité de la période de pandémie COVID 19 pour augmenter les prix des engrais. En outre, la rareté de l’urée a également affecté la disponibilité des produits, les rendant trop chers pour les agriculteurs.

Nord Ouest: Dans cette région, les engrais sont désormais rares sur le marché, en dépit du fait que le confinement a été assoupli. Les engrais NPK 20 10 10 et l’urée sont encore disponibles, mais ils sont extrêmement chers. Selon les agrodealers, les fournisseurs ont promis une amélioration des approvisionnements dans un avenir proche.

 

 

 

 

 


mai 2020

Commentaire sur les marchés

Les rapports montrent que la demande d’engrais est en augmentation malgré les diverses restrictions liées au COVID-19 dans tout le pays. La production d’engrais pour l’Initiative présidentielle sur les engrais (PFI) a pleinement démarré et les produits ont été fournis à la plupart des marchés du pays. Toutefois, le NPK 15 15 15 reste cher en raison de sa rareté et de la forte demande des agriculteurs. L’augmentation des coûts de transport a également contribué à la hausse des prix des produits d’engrais. Progressivement, le secteur des engrais se remet sur les rails, car les restrictions sont assouplies dans certains États.

Sud-Ouest : Selon les agrodealers de cette région, la vente d’engrais est en cours, mais la clientèle est faible par rapport à la même période la saison dernière. Dans certains États de cette région, les ventes commencent à s’améliorer en raison de l’assouplissement des restrictions et de l’augmentation continue des précipitations. L’engrais NPK 20 10 10 reste le principal engrais disponible dans cette région par rapport à d’autres produits.

Sud-est : Selon les rapports, il y a une faible clientèle pour les produits d’engrais. Les agriculteurs se plaignent de l’augmentation des prix due à la rareté du produit sur le marché. Le prix du NPK 15 15 15, par exemple, est élevé en raison de la faiblesse de son approvisionnement sur le marché. On s’attend à ce que les prix baissent bientôt en raison des approvisionnements effectués par le PFI sur les marchés, ainsi que de l’assouplissement progressif des restrictions de mouvement.  

 

Sud Sud : Les prix des engrais dans cette région sont également affectés par les restrictions du COVID-19, mais le marché revient progressivement à la normale au fur et à mesure que les restrictions sont levées. Dans la plupart des cas, les coûts de transport affectent la disponibilité et le prix des engrais dans cette région. Les agriculteurs sont disposés à acheter les engrais, mais la hausse des prix les empêche d’obtenir la quantité dont ils ont besoin, si bien qu’ils finissent par acheter la quantité qu’ils peuvent se permettre. Toutefois, les engrais NPK 15 15 15 ne sont pas disponibles sur le marché.

Centre-Nord : Les rapports de cette région montrent que la demande d’engrais a augmenté, car les pluies sont restées constantes ces dernières semaines. Certains engrais sont rares, en particulier le NPK 15 15 15, mais la récente arrivée du PFI sur les marchés devrait atténuer la pénurie et stopper la hausse des prix.

Nord-Est : À l’exception du NPK 15 15 15 qui est encore rare, les engrais sont toujours disponibles sur le marché malgré les restrictions. Les prix sont toutefois élevés par rapport aux autres régions du pays.

 

Nord Ouest : Grâce à l’assouplissement des restrictions, le marché des engrais rebondit, mais le NPK 15 15 15 reste rare et cher. Les produits PFI sont disponibles sur le marché, même s’ils ne sont pas encore vendus aux prix approuvés par le gouvernement.

 

 

 

 

 


avril 2020

Commentaire sur les marchés

Le rapport pour le mois d’avril dans l’ensemble du pays montre que la demande d’engrais a chuté en raison du confinement, à cause de la pandémie de COVID-19 dans le pays. Dans certaines régions, les ventes d’engrais sont toujours en cours, notamment dans certaines parties du nord où le confinement n’est pas encore appliqué (au moment de la rédaction de ce rapport). La baisse de la demande d’engrais s’explique par plusieurs raisons, notamment le fait que les grossistes et les détaillants n’ont pas accès à leurs magasins, les difficultés logistiques accrues et le fait que les agriculteurs ne se procurent pas d’engrais auprès des détaillants puisque les magasins sont fermés et ne sont ouverts que pendant les jours de libre circulation. L’absence d’opérations bancaires pendant cette période entrave également de nombreuses activités liées à l’agriculture, limitant ainsi le pouvoir d’achat des acteurs de la chaîne de valeur agricole, notamment les agrodealers et les agriculteurs.

La production de l’Initiative présidentielle sur les engrais (PFI), qui vise environ 600 000 tonnes cette année, a commencé dans la plupart des régions du pays. Cependant, la réduction du prix de 5 000 N à 5 500 N par le président pour amortir l’effet de COVID-19 sur les agriculteurs n’a pas encore pris effet dans les magasins de détail locaux. Les rapports montrent partout que les détaillants vendent toujours à partir de 5 500 N.

Sud-Ouest : Selon les agrodealers, dans certains États de cette région, les ventes d’engrais sont toujours en cours et les prix sont normaux pour certains produits. Même si la demande est faible en raison de la COVID 19, elle augmente progressivement.

Sud-est : Selon les agrodealers, la vente d’engrais a considérablement diminué car il est difficile d’accéder à certains produits d’engrais en raison du confinement, puisque certains produits proviennent d’États qui sont déjà sous confinement. Les prix des engrais augmentent en raison de leur rareté et du coût élevé du transport dans la région. On signale également que les ventes sont faibles car le marché n’est ouvert que deux fois par semaine en raison de la pandémie de COVID 19 dans la région.

Sud Sud : Les agrodealers de ces États ont indiqué que la fermeture de la région affecte sérieusement leurs ventes, car il est très difficile d’accéder à leurs magasins et de les ouvrir. Cela empêche les agriculteurs d’acheter. Il a également été signalé que même quand les agriculteurs veulent acheter, ils ont tendance à acheter de petites quantités qu’ils peuvent transporter, car les coûts de transport ont augmenté. La plupart des produits sont disponibles sur le marché..

Centre-Nord : Les rapports de cette région montrent que la demande d’engrais n’est toujours pas aussi importante que prévu car les agriculteurs de la région préparent encore leurs champs pour le début de la saison des pluies. On signale une pénurie de certaines marques d’engrais, en particulier NPK 15 15 15, ce qui entraîne une hausse des prix. Selon certaines informations, PFI commencerait bientôt la distribution de ses produits.

Nord-Est : Selon les agrodealers, la plupart des engrais sont disponibles sur le marché, mais les prix de l’Urée et du NPK 15 15 15 ont légèrement augmenté. Actuellement, les ventes d’engrais augmentent lentement en raison de la pandémie actuelle dans le pays. 

Nord Ouest : Selon les agrodealers, il existe diverses restrictions de mouvement dues au confinement dans divers États de cette région et ils ne sont autorisés à ouvrir leurs magasins que pendant le nombre de jours où les mouvements sont autorisés. Cela a conduit à la rareté de certains produits sur le marché et à la hausse spectaculaire des prix des produits, en particulier du NPK 15 15 15. Des rapports indiquent également que des produits PFI sont disponibles sur le marché mais n’ont pas commencé à être vendus aux prix actuels officiellement approuvés. Certains gouvernements des États de cette région ont également promis de mettre des engrais à la disposition des agriculteurs de leur État, selon un arrangement spécial.

 

 

 

 

 


mars 2020

Commentaire sur les marchés

Au mois de Mars, des rapports ont indiqué que la demande s’améliore progressivement, les agriculteurs se préparent à profiter des pluies précoces. Il a également été signalé que certains produits n’étaient pas disponibles sur les marchés, ce qui a entraîné des changements de prix.

La production d’engrais très attendue dans le cadre du programme présidentiel d’initiative pour les engrais devrait commencer à mélanger les engrais avant la fin avril 2020, car la dernière matière première nécessaire au mélange devrait avoir été distribuée d’ici là, à condition que l’arrêt partiel de certaines activités dû au corona virus ne se transforme pas en fermeture totale des routes partant des ports.

Sud-ouest : Selon les agrodealers, la demande d’engrais s’est progressivement redressée, car de plus en plus de villes connaissent des précipitations plus importantes. Cependant, la semaine dernière, le nombre de clients a diminué, car le gouvernement tente de réduire les activités religieuses, économiques et commerciales en raison du nombre élevé de cas de COVID-19.

Sud-est : Le marché dans cette région semble être stable, même si le volume des ventes n’a pas vraiment changé. Les agrodealers attribuent cette situation à l’insécurité qui règne dans cette région et qui affecte les agriculteurs. Il semblerait que le gouvernement ait discuté de la manière d’atténuer efficacement les problèmes de sécurité pour éviter une pénurie alimentaire.

 

Sud Sud : Selon un rapport, les agriculteurs se préparent à la saison agricole. Cependant, comme il n’y a pas de NPK 15 15 15 sur le marché, les agriculteurs comptent désormais sur le NPK 27 13 13, bien que celui-ci soit également rare sur le marché. Lorsqu’ils en trouvent, les prix sont toujours trop élevés pour que les agriculteurs puissent les acheter.

Centre-Nord : Selon les rapports, les ventes d’engrais ont progressivement repris dans cette région, bien que les agriculteurs n’aient pas encore totalement commencé à cultiver en raison des pluies peu abondantes. Certains agriculteurs ont acheté les engrais disponibles, tandis que d’autres attendent le début de la distribution de l’Initiative présidentielle pour les engrais (PFI) avant d’acheter des engrais, car ils pensent que les prix seront plus abordables pendant cette période.

Nord-Est : Malgré les restrictions permanentes, qui ont entraîné des coûts élevés pour les engrais, la demande augmente et les agriculteurs continuent d’acheter en prévision de la saison agricole qui devrait bientôt commencer dans cette région.

Nord Ouest : Selon les derniers rapports, les engrais PFI sont encore rares sur le marché, même si la production n’a pas encore commencé. Cependant, il existe d’autres marques d’engrais disponibles dans cette région, mais à des prix plus élevés, notamment le composé NPK 15 15 15. Il a également été observé que les prix des engrais ne sont plus stables en raison de la faiblesse de l’offre sur le marché, parce que la plupart des entreprises d’engrais n’en produisent plus.

 

 

 

 

 


février 2020

Commentaire sur les marchés

En général, alors que les agrodealers se préparent progressivement à une nouvelle saison agricole, les prix des engrais commencent à augmenter dans la plupart des régions du pays, car certains agriculteurs achètent déjà des engrais pour éviter une éventuelle hausse des prix pendant le pic de la saison. Cette situation, associée aux achats pour certaines cultures de saison sèche, est à l’origine de certaines des hausses de prix observées. Les producteurs interrogés sont optimistes quant à la disponibilité des engrais, en particulier ceux qui participent au PFI, car ils espèrent pouvoir commencer la production bientôt.

Sud-ouest : Les marques d’engrais disponibles sur le marché sont NPK 10:10:10 et Urée. Alors que le mélange chimique de NPK 15:15:15 est rare, le mélange physique NPK 15 15 15 est disponible. Pour l’instant, les agrodealers n’enregistrent pas de changements significatifs dans le volume des engrais vendus. Ils reconnaissent que les ventes commencent à s’améliorer.

Sud-est : Les prix dans cette région sont stables et les quantités demandées sont encore faibles, car les agriculteurs y sont connus pour utiliser de faibles quantités d’engrais en raison de la qualité présumée de leurs sols. Toutefois, les commerçants de cette région approvisionnent leurs magasins et sont optimistes quant à l’augmentation des ventes d’engrais cette année par rapport à l’année dernière.

Sud Sud : Les rapports montrent que des engrais sont disponibles, mais les NPK 15:15:15, NPK 27-13-13 et NPK 12-12-17+2MgO sont rares. Les agriculteurs ont commencé à labourer leurs terres en préparation de la saison, car ils s’attendent à ce que les pluies arrivent plus tôt cette année. Les agrodealers ont également signalé que les cas d’engrais frelatés sont en baisse constante dans cette région.

Centre-Nord : Le faible taux de fréquentation a poussé certains agrodealers à fermer leurs magasins, mais il semblerait que les agriculteurs défrichent leurs champs et se préparent à acheter des engrais avant que les prix ne commencent à augmenter de manière significative. Pour l’instant, les prix des engrais sont relativement stables.

Nord-Est : Selon certaines informations, malgré les restrictions sur les engrais dans cette région, les agriculteurs peuvent toujours acheter des engrais sur le marché. Cependant, on peut observer que les engrais organiques et autres engrais NP sont progressivement acceptés par les agriculteurs. Des efforts sont toujours en cours pour ouvrir le marché des engrais dans cette région.

Nord Ouest :  On rapporte que les engrais PFI deviennent progressivement rares dans cette région car les agrodealers vendent ces engrais à d’autres régions en espérant le démarrage des productions PFI. Bien que d’autres marques d’engrais soient encore disponibles sur le marché, les prix sont en hausse en raison de l’indisponibilité des engrais PFI.

 

 

 

 

 


janvier 2020

Commentaire sur les marchés

Le rapport du mois de janvier sur le prix et la disponibilité des engrais sur le marché montre que la fréquentation des engrais est faible dans tout le pays. La majorité des agriculteurs qui fréquentent actuellement le marché des engrais sont surtout des agriculteurs de la saison sèche. Selon certaines informations, l’initiative présidentielle sur les engrais a commencé à distribuer des matières premières à diverses usines de mélange en vue de préparer le mélange des engrais NPK pour la saison agricole 2020.

Sud-Ouest : Les marques d’engrais sur le marché sont principalement des NPK 20:10:10 et de l’urée, tandis que les NPK 27:13:13 et 15:1515 sont encore rares sur le marché. La demande d’engrais est généralement faible dans cette région en raison de la saison sèche, car les agriculteurs se préparent à la saison des pluies.

Sud-Est : Le marché a été stable dans cette région en raison de la saison, car seuls les agriculteurs irrigués sont encore actifs dans les champs, bien que certains agro-dealers en produits agricoles aient constitué des stocks dans leurs magasins en prévision d’un prix plus élevé pour la prochaine saison agricole.

Sud-Sud : Les engrais sont généralement disponibles dans cette région, en particulier pour les agriculteurs qui travaillent pendant la saison sèche, mais la plupart des magasins des agro-dealers en produits agricoles auraient été fermés, tandis que d’autres ont stocké des engrais en prévision d’une meilleure saison de plantation cette année.

Centre-Nord : Tout comme les rapports précédents, un nombre croissant de magasins d’agro-dealers ferment progressivement en raison de la faible fréquentation des produits. Cependant, les prix et les produits sont restés relativement stables et disponibles malgré le petit nombre de magasins qui vendent encore des engrais.

Nord-Est : La disponibilité et les prix des engrais n’ont pas changé de manière significative par rapport à ce qui a été rapporté le mois dernier. Certains dealers sont optimistes et pensent que la saison commencera plus tôt cette année, pour compenser la pénurie d’engrais de l’année dernière.

Nord-Ouest :  Les rapports indiquent que les engrais sont toujours disponibles sur le marché. La plupart des engrais trouvés sur le marché sont des NPK 20:10:10 et de l’urée, tandis que les NPK 15:15:15 sont encore rares. Les dealers ont fait état d’une vente moyenne en termes de volumes, dans un contexte de stabilité générale des prix.

 

 

 

 

 


decembre 2019

Commentaire sur les marchés

Le rapport pour le mois de décembre a montré que les prix des engrais ont été relativement stables ou légèrement inférieurs dans certaines régions du pays. Cela est dû à la faible utilisation des engrais pendant la saison sèche, car la plupart des agriculteurs nigérians pratiquent l’agriculture pluviale et quelques-uns seulement l’agriculture en saison sèche.

Sud-Ouest: Les prix sont restés stables ce mois-ci par rapport au mois dernier malgré une faible demande. Le prix du NPK 15 15 15 a également baissé parce que seuls les agriculteurs pratiquant l’irrigation cultivent actuellement pendant la saison sèche.

Sud-Est: En raison de la saison sèche, les revendeurs d’engrais ont connu un faible taux de consommation d’engrais. Les prix ont également baissé dans la plupart des endroits couverts. Certains agro dealers ont accumulé des stocks en prévision d’une hausse des prix au cours de la prochaine campagne agricole.

Sud-Sud: Dans cette région, les prix sont également restés stables dans la plupart des régions, mais relativement élevés par rapport aux autres régions du pays. Cependant, les engrais sont généralement disponibles, en particulier pour les agriculteurs qui pratiquent l’agriculture en saison sèche, afin de compenser les pertes qu’ils ont subies lors des inondations qui se sont produites plus tôt dans l’année.

Centre-Nord :  De nombreux agro dealers ferment leurs magasins en raison de la faible affluence du marché, en raison du début de la saison sèche. Les prix sont relativement stables malgré les plaintes de faible clientèle.

Nord-Est : Le prix et les marques d’engrais sur le marché sont restés les mêmes le mois dernier, à l’exception du SSP qui est rare. Les ventes d’engrais sont restées faibles en raison de la saison sèche.

Nord-Ouest: La demande d’engrais par les agriculteurs n’a cessé de diminuer, ce qui a été attribué à la saison sèche. Cependant, certains rapports indiquent que certains agriculteurs se préparent à la saison sèche.

 

 

 

 

 


novembre 2019

Commentaire sur les marchés

Dans la majeure partie du pays, les prix des engrais ont été généralement stables, dans un contexte de pénurie et de faible demande du produit en raison de la fin de la saison des pluies. Toutefois, certains endroits font état d’une légère augmentation des prix, en particulier pour les engrais NPK 15 15 15, qui peut être attribuée à leur rareté et à la réticence de certains agro dealers à vendre le peu de produits restants, mais à les garder en prévision de prix plus élevés l’année prochaine, surtout pendant la saison agricole.

De plus, il a été signalé dans certains États que les produits fertilisants distribués par l’agent national de gestion des urgences (NEMA) avaient commencé à faire des allers-retours sur le marché libre, ce qui devrait avoir une incidence supplémentaire sur les prix dans ces endroits.

Sud-ouest : Les prix sont généralement restés stables dans cette région par rapport au mois dernier, à l’exception des prix de NPK 15 15 15 qui sont soit stables, soit en hausse. Le seul défi est la faible demande d’engrais,

Sud-est : Selon les rapports, il y a eu un faible taux d’utilisation des engrais, ce qui a été attribué à des coûts élevés, et a empêché les agriculteurs d’acheter les produits. On s’attend également à ce que cela affecte considérablement les volumes de récoltes de cette année.

Sud-Sud : Dans cette région, les prix de tous les types d’engrais ont légèrement augmenté, en particulier ceux des marques Golden. Dans certains cas, seuls d’anciens stocks sont disponibles à la vente sur le marché en raison de la faible production d’engrais cette année. La demande a été faible en raison de l’effet des inondations dans la plupart des régions de l’État pendant la période agricole. Cependant, certains agriculteurs se préparent à la saison sèche pour compenser ce qu’ils ont perdu pendant la saison des pluies.

Centre-nord : Il y a peu d’engrais sur le marché dans cette région, ce qui a incité certains négociants agricoles à fermer leurs magasins pour l’instant et à les rouvrir au cours de la prochaine saison agricole. Bien que les prix dans le Centre-Nord soient restés stables, certains se plaignent d’un faible taux de clientèle.

Nord-Est : Les prix et les marques d’engrais sur le marché restent les mêmes que le mois dernier. Le produit NPK 15:15:15 n’est toujours pas disponible sur le marché, au milieu des rapports faisant état d’aller-retour des engrais NEMA (distribués dans les camps pour personnes déplacées) sur le marché libre.

Nord-ouest : La demande d’engrais par les agriculteurs a chuté en raison de la fin de la campagne agricole. Les agriculteurs récoltent maintenant, mais les négociants agricoles espèrent que lorsque les activités agricoles de la saison sèche commenceront, les ventes augmenteront.

 

 

 

 

 


octobre 2019

Commentaire sur les marchés

Il y a généralement une faible demande et un prix stable des engrais à travers le pays en raison de la période hors saison, à l’exception de la région Sud-Sud qui se prépare pour la saison agricole, en raison des inondations qu’ils ont connues pendant la période de pointe de la saison des pluies. Tout comme le mois précédent, les prix des engrais NPK 15: 15: 15 sont toujours élèves dus à leur rareté sur le marché. Toutefois, les agriculteurs sont optimistes quant à une meilleure saison agricole pour l’année prochaine, du fait de la fermeture des frontières nigérianes, ce qui créera un marché pour les agriculteurs et empêchera la concurrence féroce que représentent les produits alimentaires importés

Sud-ouest La disponibilité des engrais n’a pas changé par rapport à ce qui a été rapporté précédemment, puisque la saison se termine graduellement, les prix des engrais sont restés stables ou ont légèrement diminué, à l’exception de NPK 15: 15: 15 qui sont  relativement élevés par rapport aux autres produits en raison de sa pénurie, mais il est également en baisse progressive suite à une demande réduite:.

Sud-est : Malgré la disponibilité d’engrais dans cette région, les rapports indiquent que les agriculteurs ne sont généralement pas intéressés par l’achat d’engrais à cause du prix et se sont tournés vers d’autres méthodes de fumier domestique comme alternative à l’utilisation d’engrais chimiques.

Sud-Sud : Le prix moyen des engrais est stable en raison du niveau de la demande, mais certains rapports indiquent que les agriculteurs prévoient de s’engager davantage dans l’agriculture en saison sèche pour compenser les pertes subies à la suite des inondations qui ravagent la région.

North Central: Le prix de l’engrais est stable et il n’y a aucun cas de falsification des produits. Il y a peu de soutien de la part des agriculteurs en raison de la fin de la saison des pluies. Bien que le marché des engrais ait connu une baisse de la demande dernièrement.

Nord-Est : Cette région a le plus souffert cette année en matière de disponibilité et d’accessibilité des engrais, en raison des restrictions des engrais dans cette région, ce qui a entraîné une augmentation significative des prix des engrais où qu’ils se trouvent dans la région. Cependant, la demande a maintenant baissé dû au déclin continu des pluies.

Nord-ouest : Les prix des engrais sont stables et la demande moyenne a légèrement diminué, car cette région connaît toujours des précipitations constantes, malgré sa situation géographique. Les agriculteurs de cette région se sont dits enthousiasmés par la fermeture de la frontière, car ils sont optimistes quant à la possibilité de vendre leur récolte sur un marché et qu’ils ne seront pas gênés par des produits importés moins chers. Certains des agriculteurs se sont également montrés optimistes quant à la possibilité de se lancer dans l’agriculture en saison sèche afin de tirer parti de la disponibilité du marché à la suite de la fermeture de la frontière.

 

 

 

 

 


septembre 2019

Commentaire sur les marchés
En général, on observe une légère baisse des prix des engrais dans la plupart des régions du pays, même si une partie enregistre encore des prix élevés en raison du niveau de la demande, en raison de la fin progressive de la saison agricole, surtout dans la partie nord du pays qui est très active dans l’agriculture. Les agro-dealers de cette région du pays réduisent leur marge bénéficiaire sur les sacs d’engrais afin d’encourager les achats auprès des agriculteurs et d’éviter que leurs stocks de report ne soient trop importants dans leurs magasins, qui pourraient ne pas être correctement conservés avant la prochaine saison agricole.
Sud-ouest : La disponibilité des engrais s’est améliorée car les prix ont également baissé par rapport au mois précédent. Dans certaines régions, il n’y a pas d’amélioration de l’approvisionnement en engrais, à l’exception de celles qui disposent du service NIRSAL. Les gouvernements des États réagissent également à la situation critique des agriculteurs en veillant à ce que les engrais PFI soient vendus au prix stipulé de 5500.
Sud-est : il a été rapporté que les agriculteurs de cette région s’enregistrent actuellement auprès de la NEMA (National Emergency Management Agency), par l’intermédiaire du Ministère de l’Agriculture de l’État, pour la fourniture des engrais et autres intrants agricoles. Ils doivent s’enregistrer et obtenir de nouvelles cartes d’identité d’agriculteurs, ce qui leur permettra de se procurer l’engrais et d’autres intrants agricoles. Bien que les engrais soient disponibles sur le marché libre, la demande a diminué, en raison des attentes des engrais de la NEMA.
Sud-Sud : Les prix des engrais diminuent en raison de la baisse constante de la demande, due aux pluies excessives qui ont provoqué des inondations dans la majeure partie de la région. Bien qu’il y ait des indications qu’une fois que les pluies auront diminué et que l’inondation se sera calmée, les agriculteurs continueront à cultiver. C’est pourquoi les agro-dealers sont toujours optimistes que la demande d’engrais continuera d’augmenter dans cette région et que les prix pourraient redevenir élevés, selon le niveau de la demande.
Nord Centre : Il y a une forte demande d’engrais NPK sur le marché, mais malgré la forte demande, le prix de l’engrais NPK, même s’il est élevé, commence à se stabiliser, car les agriculteurs commencent progressivement à épandre de l’urée sur leurs cultures, qui est relativement disponible comparativement aux engrais NPK. Dans les semaines à venir, on s’attend à ce que les prix de l’urée augmentent dans cette région en raison de l’épandage d’engrais par les agriculteurs.
Nord-Est : Le prix des engrais est en baisse par rapport aux mois précédents, car la demande a commencé à diminuer en raison de la fin progressive de la saison des pluies dans cette région. Bien que la restriction de l’approvisionnement en engrais soit toujours en vigueur à cet endroit, les agriculteurs étaient encore en mesure d’obtenir de l’engrais malgré l’augmentation des prix de l’engrais en raison de la pénurie découlant de ces restrictions. Cependant, il est rapporté que les engrais NPK récemment achetés par NEMA au PFI sont disponibles pour les PDI qui sont pour la plupart des agriculteurs.
Nord-ouest : Les engrais sont disponibles sur les marchés et les prix baissent d’autant plus que les agriculteurs appliquent maintenant de l’engrais de couverture et que les agro-dealers vendent à des marges réduites pour éviter d’avoir trop de stocks résiduels.

 

 

 

 

 


août 2019

Commentaire sur les marchés
Les rapports recueillis montrent que dans tout le pays, il existe une forte demande d’engrais, qui est passablement disponible en raison de l’offre limitée, en particulier pour les mélanges d’engrais NPK. Cela a entraîné une augmentation générale du prix des mélanges d’engrais NPK, tandis que les prix des engrais à base d’urée restent relativement stables et disponibles. Cette situation entraînerait invariablement une baisse de la consommation d’engrais par les agriculteurs, car seuls quelques agriculteurs qui avaient les moyens de s’en procurer en achetaient pour leur exploitation.
Sud-ouest : L’offre limitée d’engrais NPK persiste dans cette région malgré la demande disponible. Cette situation a entraîné une augmentation continue des prix, ce qui devrait avoir une incidence négative sur la consommation d’engrais et la production vivrière, car elle tend à décourager les agriculteurs d’augmenter la superficie qu’ils cultivent.
Sud-est : Les engrais sont assez disponibles dans cette région étant donné que l’utilisation d’engrais dans cette partie du pays est historiquement faible. Toutefois, les prix des engrais ont également continué d’augmenter dans cette région, surtout à mesure que la disponibilité continue de diminuer.
Sud-Sud : Les agro-dealers de cette région se plaignent d’un faible taux de clientèle en raison des prix élevés des engrais, même si les activités agricoles sont peu nombreuses dans cette région par rapport aux autres régions du pays. De plus, les pluies constantes commencent à causer des inondations dans certaines zones de la région.
Nord-Centre : Il y a une forte demande d’engrais NPK sur le marché, mais malgré la forte demande, le prix de l’engrais NPK, bien que élevé, commence à se stabiliser, car les agriculteurs commencent progressivement à épandre de l’urée qui est relativement disponible par rapport aux engrais NPK pour l’application en surface de leurs cultures. Dans les semaines à venir, on s’attend à ce que les prix de l’urée augmentent dans cette région en raison de l’épandage d’engrais par les agriculteurs sur leurs cultures.
Nord-Est : En raison des restrictions imposées dans cette région par les services de sécurité, l’approvisionnement en engrais a été très faible, en particulier pour les produits urée et NPK. Cependant, il est rapporté que les engrais NPK récemment achetés par NEMA au PFI sont disponibles pour les PDI qui sont pour la plupart des agriculteurs. Cela devrait réduire la pénurie d’engrais NPK dans cette région.

 

 

 

 

 


juillet 2019

Commentaire sur les marchés
Partout dans le pays, l’offre d’intrants agricoles sur le marché est limitée, ce qui a entraîné une hausse du prix des engrais. Cela pourrait être lié à l’achat récent effectué par la NEMA (National Emergency Management Agency), qui a acheté 90000 tonnes d’engrais NPK aux usines de mélange de PFI pour les distribuer aux camps de déplacés internes et aux zones exposées aux crises. A cela vient s’ajouter à la situation déjà fragile du marché qui souffrait de l’interdiction d’importation de NPK fini et de la restriction des échanges d’engrais, parmi d’autres problèmes de sécurité. Malgré l’augmentation des prix, les agriculteurs continuent d’acheter l’engrais, en se plaignant du coût élevé des produits et en sollicitant l’intervention du gouvernement pour la réduction du prix. En outre, on a signalé une augmentation de la demande de NPK 15 15 15 par les agriculteurs.

Sud-ouest : L’offre d’intrants agricoles est limitée dans cette région, ce qui a affecté la participation des négociants aux ventes d’engrais, qui étaient considérées comme faible, et a rendu la distribution du produit moins compétitive en termes de prix. Les prix élevés des produits ont une incidence négative sur la production et ont pour effet de décourager les agriculteurs à exploiter de grandes superficies de terres cette saison.

Sud-est : Il y a une augmentation de la demande d’engrais. Les agriculteurs ont indiqué que même s’ils disposent d’engrais dans cette région, les prix n’ont cessé d’augmenter, ce qui fait qu’il leur est difficile d’acheter les quantités suffisantes dont ils ont besoin.

Sud-Sud : Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’activités agricoles dans cette région par rapport à d’autres régions du pays, des engrais sont disponibles et sont vendus aux agriculteurs. En raison également du début précoce des pluies dans cette région, certains agriculteurs ont déjà commencé à récolter leur maïs.

Nord-centre : La demande d’engrais serait en hausse maintenant que la saison est à son plus haut niveau d’activité agricole, car les agriculteurs fréquentent quotidiennement les magasins des agro-dealers, malgré la hausse signalée des prix. Bien qu’il soit rapporté que certains gouvernements des états de cette région ont acheté et distribué des engrais à certains de leurs agriculteurs.

Nord-ouest : Les prix des engrais ont augmenté en raison de la forte demande résultant de l’augmentation des activités agricoles. En termes de disponibilité, seul NPK 20 10 10 est disponible. Toutefois, malgré l’augmentation continue des prix, les agriculteurs continuent d’acheter les produits en fonction de la disponibilité des fonds. En général, les engrais sur le marché sont de bonne qualité, même si les quantités disponibles diminuent progressivement, ce qui entraîne une augmentation continue des prix en raison d’une pénurie progressive.

Nord-Est : En raison des restrictions imposées dans cette région par les agents de la sécurité, l’approvisionnement en engrais a été très faible, en particulier pour les formules urée et NPK. Par conséquent, les agro-dealers ont dû s’approvisionner en engrais auprès d’autres États voisins afin d’assurer la survie de leur entreprise. Cela a eu des conséquences négatives pour les agriculteurs, mais la pluviométrie adéquate a encouragé les activités agricoles malgré la rareté et le coût élevé des engrais.

 

 

 

 

 


juin 2019

Commentaire sur les marchés
Selon les informations recueillies, le volume des ventes d’engrais devrait augmenter dans tout le pays, car nous entrons complètement dans la saison des pluies. Bien que les engrais soient disponibles sur le marché, les agriculteurs se plaignent de leur prix et cherchent à obtenir une réduction du prix du produit.
Pour augmenter encore la capacité de production et la quantité d’engrais NPK produits dans le pays, la société d’engrais Matrix, une nouvelle usine de mélange, a commencé à produire de l’engrais spécifique : le NPK 20 10 10+ Ca + S + Zn et le NPK 20 5 10 + Ca + S + Zn pour le marché nigérian, leurs produits ayant été vus dans les marchés de la région nord-ouest. Dans la même veine, il semblerait que l’usine de mélange de Notore va bientôt commencer la production de NPK pour le marché nigérian.

Sud-Ouest: tous les engrais sont suffisamment disponibles pour être vendus aux agriculteurs, mais le coût élevé des NPK (en particulier le NPK 15 15 15) affecte sérieusement l’achat d’engrais dans cette région.
Sud-Est: les commerçants affirment que l’engrais est disponible en ce moment, bien que les agriculteurs demandent une réduction du prix de l’engrais pour pouvoir acheter davantage. À l’heure actuelle, les agro dealers ont approvisionné leurs magasins avec les différents types d’engrais en prévision d’une augmentation de la demande d’engrais pendant la campagne agricole, car les agriculteurs ont commencé à faire les pépinières pour la production de riz.
Sud-Sud: Les agro dealers distribuent des engrais de bonne qualité aux agriculteurs de l’État, comme la plupart des agriculteurs ont apprécié leur qualité et leur disponibilité. Cependant, ils se sont plaints de l’augmentation du prix du produit, ce qui réduirait la quantité qu’ils souhaitent acheter.
Centre-Nord: la fréquence d’engrais augmente, même si le prix n’a pas encore beaucoup changé comme prévu. Des quantités raisonnables d’engrais sont disponibles dans les différents entrepôts des revendeurs pour être vendues aux agriculteurs. Il est également noté que le gouvernement de l’État a commencé la distribution des engrais au gouvernement local dans l’ensemble de l’État au prix de N5500 le sac de 50 kg de NPK 20 10 10. Les agriculteurs ont déclaré avoir commencé à voir plus d’engrais sur le marché, ce qui pourrait expliquer la stabilité des prix, même si ce prix devrait continuer à augmenter à mesure que la saison avance.
Nord-Ouest: le prix des engrais reste le même que lors du dernier rapport. Le prix moyen de NPK 15 15 15 « dan lawal » est de N8500, est encore la seule marque disponible. Alors que NPK 20 10 10 « golden » et « kasco » sont respectivement disponibles à N8500 et N5800. L’urée à 46% est disponible pour Indorama à N6800 et Notore à N7000 et SPSS à N7000. Le marché a un peu ralenti en raison des engrais du gouvernement d’État qui seraient distribués aux agriculteurs à un prix inférieur.
Nord-Est: les précipitations sont stables et certains agriculteurs ont commencé à acheter des engrais pour leur utilisation. Selon les informations recueillies, la plupart des agro dealers demandent au gouvernement d’intervenir au sujet de la limitation des engrais dans certaines parties de la région, comme les ventes ne se sont pas améliorées de manière significative.

 

 

 

 

 


mai 2019

Commentaire sur les marchés
Dans l’ensemble du pays, le volume des ventes augmente généralement avec l’accroissement des pluies. Toutefois, des rapports font état d’une pénurie d’engrais fournis aux agriculteurs dans une partie du sud du pays. En outre, des rapports nationaux indiquent qu’un total d’environ 75 000 tonnes de NPK 15 15 15 reste disponible pour les agriculteurs, mais à un prix plus élevé.
Selon un rapport, il y a actuellement une rareté de SSP sur le marché, que la quantité totale sur le marché nigérian était environ de 2400 tonnes. Les agro dealers étaient d’avis que les restrictions à l’importation de forex étaient un obstacle à l’importation d’un plus grand nombre de produits. Depuis sa production a été suspendue il y a quelques années par l’usine de fabrication, l’importation est restée la seule source de SSP Les mélangeurs se plaignent toujours de l’augmentation continue des matières premières disponibles pour le mélange, alors que certains importateurs saisissent l’opportunité de l’interdiction de forex pour gonfler les prix des matières premières, cela augmenterait en fin de compte le produit final quand les agriculteurs seraient prêts à acheter des engrais.
Spécifiquement :

Sud-Ouest :
Les producteurs se plaignent toujours d’un approvisionnement insuffisant en engrais en dépit du fait que la saison agricole a complètement commencé dans cette région. Ils se sont également plaints du fait que la seule source pour obtenir des produits (NPK) maintenant (après l’interdiction d’importation) proviendrait des usines de mélange situées principalement dans le nord du pays et qu’il faudrait un certain temps avant que les produits ne puissent être acheminés vers eux dans le Sud-Ouest.
Centre-nord :
Il y a eu une amélioration du volume des engrais commercialisés par rapport au mois dernier, les agriculteurs, en particulier les producteurs de céréales, ont demandé davantage d’engrais NPK tandis que les agro dealers approvisionnent leurs magasins, comme le marché des engrais se redresse maintenant.
Nord-Est :
Les agro dealers de la région du Nord-Est se plaignent actuellement de la réduction probable des ventes d’engrais cette année, en raison de la restriction proposée par « National Security Advisers Office » sur les engrais fournis à quatre états dans le nord-est, et fondée sur des questions de sécurité. Seuls les engrais liquides ou les mélanges chimiques de NPK seraient autorisés dans ces régions en raison de la tendance des terroristes à utiliser de l’urée granulée pour des explosifs. Par conséquent, l’utilisation d’engrais organiques commence à gagner du terrain chez les agriculteurs de la région.
Nord-Ouest :
Les ventes d’engrais sont en hausse sur les différents marchés d’engrais de la région, cependant, plusieurs rapports font état de la hausse générale des prix des engrais dans la région malgré sa disponibilité. Les agro dealers sont optimistes sur le fait qu’une fois que la région sera approvisionnée, les prix des différents produits devraient être stables, mis à part le NPK 15 15 1 5, qui semble être plus cher en raison de sa rareté.
Sud-Est :
Les ventes d’engrais auraient également augmenté dans la région, mais des plaintes ont également été formulées sur les prix élevés des engrais et sur l’insuffisance des engrais fournis par le gouvernement à cette région.
Sud-Sud :
Les agriculteurs de ces régions plantent généralement des racines et des tubercules, bien que des rapports indiquent que dans cette région l’urée est généralement moins chère que les engrais NPK en raison des coûts de transport. Par conséquent, le coût de l’urée n’a pas beaucoup changé, même si la saison de semis a commencé. Il existe des produits disponibles sur le marché que les agriculteurs peuvent acheter, cependant ils se plaignent seulement du coût élevé des engrais (NPK).

 

 

 

 

 


avril 2019

Commentaire sur les marchés
Partout dans le pays, les ventes ont augmenté, la demande augmentant progressivement à cause des pluies qui ont commencé à tomber dans la plus grande partie du pays. Dans certaines régions du pays, certains agriculteurs ont déjà commencé à semer tandis que d’autres sont encore en train de défricher leurs terres. En outre, dans la plus grande partie du pays, les mélanges de NPK tels que le NPK 15 15 15 sont encore rares et leur prix augmente, ce qui est attribué à l’interdiction d’importer du NPK.
Des usines de mélange ont également signalé que, en raison de la restriction du Forex sur les engrais et produits connexes par la CBN, les matières premières utilisées pour le mélange augmentaient également sur le marché, ce qui pourrait entraîner une hausse des coûts des produits mélangés.
Pour cette saison, l’Association des producteurs de riz du Nigéria et l’Association des producteurs de maïs doivent mélanger des engrais spécifiques aux cultures dans le cadre du programme des emprunteurs piliers de la CBN.
Particulièrement :
Sud-ouest:
Les régions du sud du pays connaissent une pénurie d’engrais de la part des entreprises, ce qui entraîne une pénurie de produits. Alors que les entreprises ont commencé à recevoir une demande de revendeurs pour la fourniture de produits.
Nord centre:
Des améliorations progressives des ventes sont enregistrées comparées aux rapports précédents, alors que certains agro dealers ont continué à approvisionner leurs magasins en prévision d’une éventuelle hausse des prix des engrais lorsque la saison commencera pleinement.
Nord Est:
L’insécurité continue d’être un problème dans cette partie du pays et les agriculteurs hésitent beaucoup à retourner à la ferme. Cependant, certains agro dealers sont optimistes sur le fait qu’une fois que les pluies auront été complètement établies, les agriculteurs pourront les exploiter et les ventes d’engrais augmenteront.
De plus, certains distributeurs agricoles ont signalé que l’agence de sécurité du pays les avait obligés à s’enregistrer auprès d’une association avant de pouvoir continuer à commercialiser des engrais, en particulier des engrais à base d’urée.
Nord-Ouest:
Les activités de marché reprennent progressivement dans cette partie du pays, car les agriculteurs achètent des engrais en prévision des pluies. Le NPK 20-10-10 est toujours en abondance sur le marché contrairement au NPK 15-15-15 dont les prix sont restés élevés. En raison de sa rareté. Cependant, le prix de l’urée a été stable, ce qui a été attribué à un approvisionnement constant et à une initiative de réduction mise en œuvre par Indorama.
Sud Est:
La pluie a commencé dans cette partie du pays et la demande augmente progressivement. Cependant, cette partie du pays enregistre traditionnellement une faible consommation d’engrais chaque année.
Sud Sud:
Les activités agricoles ont commencé en raison des pluies stables, des cas de pénurie et d’augmentation du prix de NPK 15 15 15 dans la région ont été signalés. Cependant, certains producteurs locaux de la région produisent et fournissent leurs propres marques de NPK 15 15 15 sur le marché, mais il semblerait que les agriculteurs les rejettent en raison de leur qualité médiocre.

 

 

 

 

 


mars 2019

Commentaire sur les marchés
En général, les ventes d’engrais ont été faibles dans la plupart des régions du pays, ce qui a été attribué à la saison sèche et aux élections régionales organisées dans la plupart des États. Mais elles devraient reprendre après les élections dans les États, car les agriculteurs commencent à se préparer pour la période des semis, en particulier dans le sud du pays, qui enregistre une amélioration progressive de la demande d’engrais et une augmentation des précipitations.
En détails :
Centre-nord:
La faiblesse des ventes a continué comme indiqué précédemment, tandis que certains revendeurs s’approvisionnent en prévision de la saison des pluies. Certaines localités dans les États continuent de récolter leurs cultures de saison sèche, même si les élections ont fortement entravé les activités agricoles, car elles ont été suspendues.
Nord- Est:
Dans cette partie du pays, les agriculteurs n’approuvent pas actuellement l’achat d’engrais en raison de certains cas d’insécurité enregistrés et du fait que les pluies n’ont pas encore commencé, mais lorsque les pluies commenceront, la demande d’engrais devrait augmenter. Alors que les prix de certains produits tels que le NPK 15-15-15 commencent à faire peur, les prix de l’urée sont restés constants.
Nord-Ouest:
Les activités du marché ont été faibles car la saison des pluies n’a pas encore commencé.
Dans cette partie du pays, les prix du NPK 20-10-10 n’ont pas beaucoup changé en raison de l’abondance sur le marché contrairement au NPK 15-15-15, dont le prix a continué d’augmenter en raison de sa rareté, dû au fait de l’interdiction d’importer.
L’urée était disponible avec des prix restés également stables, alors que les prix des engrais SSP ont augmenté.
Il y a également eu une réduction de la quantité d’engrais frelatés dans cette partie du pays, en raison de l’accessibilité financière de certains engrais tels que le NPK 20-10-10.
Sud- Est:
La demande d’engrais sur les marchés dans ces régions est traditionnellement faible, en particulier pendant la saison sèche, mais une fois que les précipitations commenceront pleinement dans diverses parties des États, le marché des engrais reprendra complètement.
Sud- Sud:
On a noté une augmentation de la demande les agro dealers en dépit de la hausse enregistrée des prix dans cette région, en particulier pour le NPK 15-15-15. Les agriculteurs ont commencé à se préparer pour la saison des semis.

Sud -Ouest:
Les pluies ont commencé dans cette partie du pays et on a noté que les agro dealers approvisionnaient leurs entrepôts en prévision de l’amélioration de la demande d’engrais des agriculteurs. Alors que les agriculteurs commencent à préparer leurs terres pour le début des semis, la demande devrait augmenter considérablement d’ici la fin du mois prochain.

 

 

 

 

 


FÉVRIER 2019

Commentaire sur les marchés
La production d’engrais PFI pour 2019 n’a pas encore commencé, elle devrait probablement commencer après l’élection présidentielle au Nigéria, mais il existe des produits (NPK 20 10 10) en vente à partir du report de la production de 2018.
La restriction du forex pour l’importation d’engrais par CBN et l’interdiction d’importer du NPK, en particulier le NPK 15-15-15, ont affecté la disponibilité du produit (NPK 15-15-15) et ont entraîné une augmentation de son prix. En raison de la rareté imminente les agriculteurs se sont plaints du coût élevé du NPK 15-15-15 et ont appelé à un réexamen de l’interdiction de son importation.

 

 

 

 

 


JANVIER 2019

Commentaire sur les marchés
Certains agro dealers approvisionnent de produits leurs divers magasins et entrepôts à travers le pays en prévision de la saison des pluies mais aussi d’une possible pénurie ou d’une augmentation des prix pendant la saison des pluies, en raison de l’interdiction des engrais (NPK) imposée à la fin de l’année dernière. Généralement, la plupart des prix des engrais sont restés relativement les mêmes. Il a été signalé que les ventes d’engrais étaient faibles, ce qui peut être attribué à la saison sèche (diminution des activités agricoles).
Commentaires spécifiques:
• Le gouvernement de l’État de Lagos a distribué des intrants agricoles à 1 252 agriculteurs d’une valeur de 200 millions de nairas au travers de quatre chaînes de valeur, à savoir l’aquaculture, la pêche, l’agriculture et l’élevage, afin de renforcer les systèmes de production alimentaire, de transformation et de commercialisation et de responsabiliser les petits exploitants.
• Dans l’État de Kano, 120 000 producteurs de riz bénéficieront du programme Anchor Borrowers pour la saison sèche en cours. Chaque agriculteur recevrait un prêt d’environ 220 000 nairas comprenant les intrants agricoles et un montant pour le paiement de la main-d’œuvre.
• Dans l’état de Kaduna, la participation des agriculteurs en saison sèche s’est améliorée malgré la légère augmentation des prix des engrais.

• Etat du Niger, seuls les agriculteurs de la saison sèche achètent des engrais car les activités agricoles de saison sèche sont à leur pic.

• Le gouvernement de l’état d’Ondo octroie une facilité de prêt de neuf millions de naira aux agriculteurs pour stimuler l’agriculture. On s’attend à ce que les prêts servent à augmenter la quantité d’intrants utilisés pour la production agricole dans l’État.

• Le gouvernement de l’État d’Anambra prévoit d’investir 2 milliards de naira dans l’aménagement des terres, la fourniture d’équipements et d’intrants aux agriculteurs pour la saison agricole 2019.
• Le gouvernement de Kebbi a dépensé 900 millions de nairas pour l’achat d’engrais aux agriculteurs afin de renforcer les activités agricoles pendant la saison sèche 2019.
• Birnin-Kebbi – Le gouvernement de l’État de Kebbi a acheté 7500 tonnes d’engrais, subventionnés pour les agriculteurs pour la saison sèche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18
Anambra com 7550 6800 6800 7900 8000 8000 6600 6500 6600
Benue com 8000 8000 8000 6900 6750 6750 8000 7500 7000
Delta com 7600 7600 7600 6800 6800 6800
Edo com 7000 7500 7500 7500 7500 7500
Kano com 7100 7200 7200 5500 5500 5500 7200 6800 6900
Kwara com 6700 6800 6800 5500 5500 5500 6900 6900 6900
Lagos com 7300 7400 7400 7000 7000 7000
Niger com 7500 7500 7000 5500 5500 5500 7000 7500 7500
Ondo com 6700 7000 7192 5500 5500 6283 7500 7000 6986

DÉCEMBRE 2018

Commentaire sur les marchés
La Banque centrale du Nigéria a annoncé l’interdiction d’accès des importateurs au forex et certains agro-dealers sont inquiets depuis l’annonce qui devrait avoir un impact significatif sur le marché au cours de la prochaine saison agricole. Ils ont prédit que le marché des engrais serait en pénurie et davantage de falsification des engrais sur le marché, en particulier pendant la haute saison agricole 2019. Cependant, l’Association nigériane des producteurs et fournisseurs d’engrais (FEPSAN) a insisté sur le fait qu’il n’y aurait pas de pénurie, ses membres étant en mesure et les stocks suffisants sur le terrain pour combler le vide créé par l’interdiction du forex sur les engrais. En outre, FEPSAN a affirmé collaborer avec la Banque centrale du Nigéria pour faire en sorte que les matières premières ne soient pas affectées par le forex.

4:18 PM
thx

 

 

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18
Anambra com 7550 6800 6800 7900 8000 8000 6600 6500 6600
Benue com 8000 8000 8000 6900 6750 6750 8000 7500 7000
Delta com 7600 7600 7600 6800 6800 6800
Edo com 7000 7500 7500 7500 7500 7500
Kano com 7100 7200 7200 5500 5500 5500 7200 6800 6900
Kwara com 6700 6800 6800 5500 5500 5500 6900 6900 6900
Lagos com 7300 7400 7400 7000 7000 7000
Niger com 7500 7500 7000 5500 5500 5500 7000 7500 7500
Ondo com 6700 7000 7192 5500 5500 6283 7500 7000 6986

NOVEMBRE 2018

Commentaire sur les marchés
Les prix ont été relativement stables, comme les quantités d’engrais vendus continuent de diminuer, en particulier dans le nord du pays, où la saison sèche a commencé. Cela devrait affecter négativement le marché des engrais car la plupart des agriculteurs nigérians pratiquent l’agriculture pluviale. Toutefois, quelques agriculteurs de la saison sèche ont commencé la préparation du sol et l’application d’engrais NPK et, dans quelques semaines, la demande en urée devrait augmenter légèrement en raison de ces activités. Notore Fertilizer et Chemical Company ont terminé la maintenance de leurs installations et ont commencé la production et la fourniture d’urée aux agro dealers.

 

 

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18
Anambra com 7550 6800 6800 7900 8000 8000 6600 6500 6600
Benue com 8000 8000 8000 6900 6750 6750 8000 7500 7000
Delta com 7600 7600 7600 6800 6800 6800
Edo com 7000 7500 7500 7500 7500 7500
Kano com 7100 7200 7200 5500 5500 5500 7200 6800 6900
Kwara com 6700 6800 6800 5500 5500 5500 6900 6900 6900
Lagos com 7300 7400 7400 7000 7000 7000
Niger com 7500 7500 7000 5500 5500 5500 7000 7500 7500
Ondo com 6700 7000 7192 5500 5500 6283 7500 7000 6986

OCTOBRE 2018

Commentaire sur les marchés

Les prix des produits ont été moyennement stables, à l’exception de légères augmentations du prix de l’urée malgré la diminution progressive de la demande, en particulier dans le nord du pays, en raison de la récolte, de graves inondations dans les exploitations agricoles, etc.
Les engrais et les produits chimiques Notore ont temporairement suspendu leur production pour assurer la maintenance de leurs installations.

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type août -18 sep -18 oct -18 août -18 sep -18 oct -18 août -18 sep -18 oct -18
Anambra com 7950 7550 6800 8100 7900 8000 6800 6600 6500
Benue com 7500 8000 8000 7000 6900 6750 7500 8000 7500
Delta com 7600 7600 7600 6800 6800 6800
Edo com 7500 7000 7500 7500 7500 7500
Kano com 7300 7100 7200 5500 5500 5500 7200 7200 6800
Kwara com 6800 6700 6800 6750 5500 5500 6900 6900 6900
Lagos com 7400 7300 7400 7000 7000 7000
Niger com 7000 7500 7500 5500 5500 5500 7000 7000 7500
Ondo com 7000 6700 7000 5500 5500 5500 7500 7500 7000

SEPTEMBRE 2018

Commentaire sur les marchés

La demande diminue progressivement avec une légère réduction des prix des engrais. La raison est que la période d’application des engrais est terminée, et la majorité des agriculteurs se préparent pour la récolte, en particulier pour les cultures céréalières qui utilisent une grande partie des engrais et plus consommés au niveau national.
Dans son usine de mélange nouvellement installée à Kaduna, Golden Fertilizer Company, une filiale de la minoterie, a commencé la production du mélange du NPK. L’usine a une capacité de 60 millions de tonnes et produirait principalement pour les Etats du nord, ce qui compléterait l’usine de mélange de Lagos. L’usine a démarré la production à la fin du mois d’août 2018 et devrait réduire les coûts de transport de leurs mélanges. Cela réduirait le prix global de leurs produits à l’usine.
Demand is gradually decreasing with slight reduction in prices of fertilizers as farmers are preparing to start harvesting.
La demande diminue progressivement avec une légère réduction des prix des engrais alors que les agriculteurs se préparent pour la récolte


Tendance des ventes (Comparaisons juillet à août)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urea

Edo NPK 15 15 15

Urea

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urea

Niger NPK 20 10 10

Urea

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Juil -18 août -18 sep -18 Juil -18 août -18 sep -18 Juil -18 août -18 sep -18
Anambra com 7250 7950 7550 8100 8100 7900 6800 6800 6600
Benue com 7500 7500 8000 5550 7000 6900 7500 7500 8000
Delta com 7500 7600 7600 6500 6800 6800
Edo com 7500 7500 7000 7000 7500 7500
Kano com 7300 7300 7100 5500 5500 5500 7700 7200 7200
Kwara com 6800 6800 6700 8000 6750 5500 6800 6900 6900
Lagos com 7400 7400 7300 7000 7000 7000
Niger com 7000 7000 7500 5500 5500 5500 7000 7000 7500
Ondo com 7000 7000 6700 5500 5500 5500 7500 7500 7500

AOÛT 2018

Commentaire sur les marchés

Les ventes d’engrais continuent de s’améliorer. Les agriculteurs achetant désormais plus d’engrais à base d’urée que les engrais NPK, car la plupart de leurs cultures sont en phase de seconde application (le recouvrement des sols).


Tendance des ventes (Comparaisons juillet à août)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urea

Edo NPK 15 15 15

Urea

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urea

Niger NPK 20 10 10

Urea

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type juin -18 juil -18 août -18 juin -18 juil -18 août -18 juin -18 juil -18 août -18
Anambra com 7350 7250 7950 8100 8100 8100 6750 6800 6800
Benue com 7800 7500 7500 5550 5550 7000 7500 7500 7500
Delta com 7500 7500 7600 6500 6500 6800
Edo com 7500 7500 7500 7000 7000 7500
Kano com 7200 7300 7300 5500 5500 5500 7500 7700 7200
Kwara com 6800 6800 6800 5500 8000 6750 6300 6800 6900
Lagos com 7400 7400 7400 6700 7000 7000
Niger com 7500 7000 7000 8500 5500 5500 7000 7000 7000
Ondo com 7100 7000 7000 5500 5500 5500 7400 7500 7500

JUILLET 2018

Commentaire sur les marchés

Les usines suivantes ont reçu l’approbation finale pour rejoindre les 11 usines existantes : Wacot Fertilizer and Chemicals Ltd à Auchi, l’Etat d’Edo; Sora Ltd à Makurdi, l’Etat de Benue, Citizen Fertilizer and Chemicals Ltd dans l’Etat de Kano, tandis que Green Technologies, Abak, l’Etat d’Akwa Ibom, l’usine de mélange de Zamfara et l’usine de mélange de Gombe sont en attente d’approbation finale. Lorsque ces six nouvelles usines entreront en service, le nombre total d’usines de mélange d’engrais en exploitation dans le pays serait de 17, contre 5 en 2016.
Le prix de l’urée à la sortie de l’usine d’Indorama est passé de 5 600 en juin 2018 à 5 900 naira en juillet. Les demandes des agriculteurs en engrais continuent d’augmenter. Cependant, dans certains des Etats touchés par ‘’les crises entre agriculteurs – éleveurs Fulani’’, les agro dealers dans ces endroits se sont plaints de la réduction du rythme des ventes d’engrais.

6 usines ont reçu l’approbation finale pour rejoindre les 11 usines existantes de l’IFP. Lorsque toutes ces usines entreront en service, le nombre total d’usines de mélange d’engrais dans le pays fonctionnant sous l’IFP atteindra 17


Tendance des ventes (Comparaisons juin à juillet)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

Urée

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Niger NPK 20 10 10

NPK 15 15 15

Urée

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Mai-18 Jui-18 Juil-18 Mai-18 Jui-18 Juil-18 Mai-18 Jui-18 Juil-18
Anambra com 7350 7350 7250 8100 8100 8100 6750 6750 6800
Benue com 7500 7800 7500 5550 5550 5550 7400 7500 7500
Delta com 7500 7500 7500 6500 6500 6500
Edo com 7500 7500 7500 8000 7000 7000
Kano com 7200 7200 7300 5500 5500 5500 7500 7500 7700
Kwara com 6800 6800 6800 7800 7800 5500 6200 6200 6300
Lagos com 7400 7400 7400 6700 6700 7000
Niger com 7500 7500 7000 8500 8500 5500 7500 7000 7000
Ondo com 7100 7100 7100 5500 5500 5500 7500 7400 7500

JUIN 2018

Commentaire sur les marchés

Avec la saison des pluies et le commencement des activités agricoles, les agro dealers en produits agricoles enregistrent une quantité importante d’engrais améliorée vendus à travers le pays. Les engrais PFI sont disponibles sur le marché.
L’équipe technique de FEPSAN et OCP a visité 5 usines de mélange sous le programme PFI pour une évaluation. Cela a été fait conformément au protocole d’accord signé entre OCP et FEPSAN pour un soutien technique continu et la surveillance des usines de mélange remaniées. Ces mesures sont prises pour s’assurer que les usines s’améliorent et que tous les défis rencontrés au cours de la production seront mis en évidence et résolus pour maintenir les usines à un rendement optimal pour la production du programme PFI 2018.


Tendance des ventes (Comparaisons mai à juin)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

Urée

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Niger NPK 20 10 10

NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Avr-18 Mai-18 Jui-18 Avr-18 Mai-18 Jui-18 Avr-18 Mai-18 Jui-18
Anambra com 7650 7350 7350 8100 8100 8100 6500 6750 6750
Benue com 6900 7500 7800 6750 5550 5550 7400 7400 7500
Delta com 7200 7500 7500 5800 6500 6500
Edo com 7500 7500 7500 8500 8000 7000
Kano com 7100 7200 7200 5500 5500 5500 7350 7500 7500
Kwara com 6800 6800 6800 7800 7800 5500 6200 6200 6300
Lagos com 7400 7400 7400 6500 6700 6700
Niger com 6500 7500 7500 6000 8500 8500 7700 7500 7000
Ondo com 7000 7100 7100 5500 5500 5500 6500 7500 7400

MAI 2018

Commentaire sur les marchés

Dans le cadre du programme PFI, Indorama a l’intention de fournir 750 000 tonnes d’engrais urée aux agriculteurs et de fournir 360 000 tonnes métriques pour la production de NPK 20-10-10, soit une augmentation de 180 000 tonnes par rapport à l’année dernière. Le prix de l’urée à la sortie de l’usine d’Indorama est de 5 600 naira, contre 5 300 en avril 2018 et celui de Notore de 5 800 naira contre 5 300 naira en avril 2018. Dans le sud du pays, les activités agricoles ont commencé effectivement à cause de la pluie. Avec l’augmentation des activités agricoles dans la plupart des régions du pays due à la saison des pluies, les agro-dealers commencent à enregistrer de meilleures ventes d’engrais.


Tendance des ventes (Comparaisons avril à mai)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

Urée

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Niger NPK 20 10 10

NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Mar-18 Avr-18 Mai-18 Mar-18 Avr-18 Mai-18 Mar-18 Avr-18 Mai-18
Anambra com 7650 7650 7350 8100 8100 8100 6500 6500 6750
Benue com 6900 6900 7500 6750 6750 5550 6950 7400 7400
Delta com 7200 7200 7500 5700 5800 6500
Edo com 7500 7500 7500 8500 8500 8000
Kano com 7000 7000 7100 7050 7050 5500 7000 7500 7350
Kwara com 6800 6800 6800 7500 7800 7800 6200 6200 6200
Lagos com 7400 7400 7400 6500 6500 6700
Niger com 6500 6500 7500 7000 6000 8500 7700 7700 7500
Ondo com 7800 7000 7100 5500 5500 5500 6500 6500 7500

AVRIL 2018

Commentaire sur les marchés

La division du moulin de farine de Golden fertilizer-agro au Nigeria installe actuellement une usine de mélange de 50 000 MT dans l’état de Kaduna. Cette usine commencera à produire du NPK mélangé d’ici mai 2018 pour produire sur le marché libre, apporter plus d’engrais à leurs distributeurs et participer au Programme du gouvernement fédéral (PFI) afin de répondre aux exigences des agriculteurs. Actuellement, Indorama étend sa capacité de production de 4 000 MT d’urée / jour à 8 000 MT. Cette extension sera prête d’ici 2019.
Le prix à la sortie de l’usine de l’urée chez Indorama est de 5.300 N. Les prix à la sortie des entreprises restent constants. Golden Fertilizer a réduit le prix du NPK 15-15-15 de 6 700 à 6 100 nairas. Indorama a commencé à former les agriculteurs sur les bonnes pratiques agronomiques et l’analyse des sols pour encourager l’utilisation des engrais par les agriculteurs. Alors que la pluie commence dans certaines parties du nord, les agriculteurs ont commencé à acheter des intrants agricoles et à défricher leurs fermes en prévision de la saison.


Tendance des ventes (Comparaisons mars à avril)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

Urée

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Niger NPK 20 10 10

NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Feb-18 Mar-18 Avr-18 Feb-18 Mar-18 Avr-18 Feb-18 Mar-18 Avr-18
Anambra com 7450 7650 7650 7000 8100 8100 6750 6500 6500
Benue com 6900 6900 6900 7000 6750 6750 6900 6950 7400
Delta com 7200 7200 7200 5500 5700 5800
Edo com 7500 7500 7500 8500 8500 8500
Kano com 7000 7000 7100 7050 7050 5500 7000 7500 7350
Kwara com 6800 6800 6800 7500 7800 7800 6000 6200 6200
Lagos com 7300 7400 7400 6500 6500 6500
Niger com 9000 6500 6500 7000 7000 6000 8500 7700 7700
Ondo com 7800 7000 6500 5500 5500 7500 6500 6500

MARS 2018

Commentaire sur les marchés

Dans la plupart des magasins du Nigeria, les engrais sont disponibles mais la demande des agriculteurs est faible étant donné que nous sommes en saison sèche, la période des récoltes. Seuls quelques revendeurs en achètent pour stocker, pour une utilisation dans la saison des pluies à venir. Indorama aurait augmenté les prix à la sortie de l’usine de l’urée à 5300 NGN le sac de 50 kg en mars 2018 contre 5200 NGN en février 2018, tandis que le prix à la sortie de l’usine de Notore est de 5200 NGN en février 2018, tandis que le prix à la sortie de l’usine de Notore est de 5200 NGN.
Pour le NPK 15 15 15 et les mélanges spéciaux de NPK 27 13 13, les prix ont légèrement augmenté, bien qu’aucune raison particulière n’ait été donnée. Les agro-dealers font leur réapprovisionnent en préparation de la saison des semis, en particulier dans le sud du pays où les pluies ont commencé.


Tendance des ventes (Comparaisons février à mars)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

Urée

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Niger NPK 20 10 10

NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Jan-18 Feb-18 Mar-18 Jan-18 Feb-18 Mar-18 Jan-18 Feb-18 Mar-18
Anambra com 9300 7450 7650 8750 7000 8100 7500 6750 6500
Benue com 7750 6900 6900 5900 7000 6750 6800 6900 6950
Delta com 9400 7200 7200 8000 5500 5700
Edo com 7800 7500 7500 5700 8500 8500
Kano com 7000 7000 7050 7050 7000 7500
Kwara com 7000 6800 6800 5700 7500 7800 6500 6000 6200
Lagos com 7300 7400 6500 6500
Niger com 7100 9000 6500 5500 7000 7000 6300 8500 7700
Ondo com 7800 6500 6500 5500 7500 7500 6500

FEVRIER 2018

Commentaire sur les marchés

Dans la plupart des magasins du Nigeria, les engrais étaient disponibles mais la demande des agriculteurs était faible. A tous les niveaux, les prix de l’urée étaient inférieurs. Pour encourager les ventes de leurs clients à acheter plus, certains prix de l’urée à la sortie de l’usine sont tombés à 5200 NGN en février 2018 contre 5500 NGN en janvier 2018. Pour l’agriculture irriguée, les agriculteurs devaient acheter plus d’engrais, mais ils ne pouvaient pas en raison de la crise des agriculteurs-éleveurs dans la zone nord centrale du pays.
Les prix de NPK 27 13 13, de NPK 12 12 17 + 2MgO et de NPK 20 10 10 étaient plus élevés et ceci est dû aux coûts de change inchangés puisqu’environ 40% des matières premières pour le NPK mélangé localement dans le pays sont importés, tandis qu’environ 80% des mélanges NPK sont directement importés. Le NPK 12 12 17 est resté en rupture de stock en raison de la réduction de la demande et du coût élevé du DAP importé pour le mélange


Tendance des ventes (Comparaisons Janvier à Février)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix 

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

Urée

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Niger NPK 20 10 10

NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Déc-17 Jan-18 Feb-18 Déc-17 Jan-18 Feb-18 Déc-17 Jan-18 Feb-18
Anambra com 8500 9300 7450 9000 8750 7000 7500 7500 6750
Benue com 7750 6900 6100 5900 7000 7475 6800 6900
Delta com 9400 7200 8000 5500
Edo com 8500 7800 7500 8000 5700 8500
Kano com 6000 7000 5500 7050 6600 7000
Kwara com 7000 7000 6800 7000 5700 7500 7000 6500 6000
Lagos com 7500 7300 7500 6500
Niger com 10000 7100 9000 5500 5500 7000 9500 6300 8500
Ondo com 7500 6500 6500 6500 7500 7500 7500

Janvier 2018

Commentaire sur les marchés

Dans la plupart des magasins du Nigeria, les engrais sont toujours en rupture de stock. Les prix de l’Urée sont inférieurs à tous les niveaux. Même le transport par camion d’UREA depuis les usines de production situées dans la partie sud du Nigeria vers le nord du pays était supérieur à 80% des engrais utilisés, passant de 400 000 NGN en saison humide à moins de 200 000 NGN actuellement. Indorama aurait fait chuter les prix de départ usine à 5400 NGN en novembre 2017 contre 6200 NGN en octobre et est même descendu à 4800 NGN par sac pour certains de leurs clients. L’agriculture d’irrigation devrait empêcher la baisse des prix en janvier 2018, mais cette activité représente moins de 5% des activités agricoles au Nigeria.

Pour le NPK triple 15 et les mélanges spéciaux du NPK 27-13-13, les prix sont restés les mêmes malgré la chute des prix de l’Urée. Ceci est attribué aux coûts en devises étrangères, puisque plus de 80% des mélanges NPK du pays sont importés. Le NPK 12 12 17 est resté en rupture de stock dans pratiquement tous les magasins de détail en raison de la réduction de la demande et du coût élevé du DAP importé à des fins de mélange.


Tendance des ventes (Comparaisons Décembre à Janvier)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Benue NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

Urée

Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

Niger NPK 20 10 10

NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Nov-17 Déc-17 Jan-18 Nov-17 Déc-17 Jan-18 Nov-17 Déc-17 Jan-18
Anambra com 8800 8500 9300 7350 9000 8750 8000 7500 7500
Benue com 8000 7750 6850 6100 5900 7475 7475 6800
Delta com 8000 9400 7300 8000
Edo com 8500 8500 7800 8000 8000 5700
Kano com 5500 6000 5500 5500 6500 6600
Kwara com 7500 7000 7000 6750 7000 5700 7500 7000 6500
Lagos com 7500 7500
Niger com 8000 10000 7100 5500 5500 5500 7500 9500 6300
Ondo com 8500 7500 7500 6500 6500 8000 7500 7500


DECEMBRE 2017

Commentaire sur les marchés

La plupart des magasins à travers le Nigeria sont en rupture de stock d’engrais, à l’exception de quelques-uns qui se vendent aux prix d’octobre et de novembre. Ceci est largement dû au fait que les activités de récolte sont à leur apogée. L’agriculture d’irrigation devrait commencer bientôt, mais cela représente moins de 5% des activités agricoles au Nigeria. Notore et Indorama ont tous deux réduit le prix à la sortie d’usine d’Urée pour encourager les ventes. Indorama a baissé ses prix de 6 000 NGN à 5 800 NGN autour d’octobre 2017 et est même descendu à 5 500 NGN par sac de 50 kg en décembre.  Actuellement, Notore Chemicals offre des incitatifs à ses distributeurs pour s’assurer qu’ils font le point auprès des entrepôts Notore. La société a produit jusqu’à 50 000 tonnes d’urée et encourage leurs distributeurs à acheter maintenant pour l’agriculture de la saison pluvieuse de 2018 en particulier. Avec le maïs et le repiquage du riz de la campagne 2017/18, qui devraient débuter fin décembre 2017, les prix de l’urée ne devraient pas baisser.


Tendance des ventes (Comparaisons de Novembre à Décembre)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix 

Benue NPK 20 10 10

Urée

Edo NPK 15 15 15

NPK 12 12 17 + 2Mg0

Urée

Kano NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Niger NPK 20 10 10

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Oct-17 Nov-17 Déc-17 Oct-17 Nov-17 Déc-17 Oct-17 Nov-17 Déc-17
Anambra com 8250 8800 8500 8750 7350 9000 7750 8000 7500
Benue com 8000 8000 6100 6850 6100 7475 7475 7475
Delta com 8000 8000 7500 7300
Edo com 8000 8500 8500 8000 8000 8000
Kano com 8500 5500 6000 8500 5500 5500 7000 6500 6600
Kwara com 7500 7500 7000 6750 6750 7000 7500 7500 7000
Lagos com 10000 7500 8500 7500
Niger com 6000 8000 10000 5500 5500 5500 7000 7500 9500
Ondo com 6000 8500 7500 6000 7500 6500 8000 7500

NOVEMBRE 2017

Commentaire sur les marchés

Les activités de récolte sont à leur apogée dans le nord du Nigeria, mais presque à leur fin dans le sud. En conséquence, les prix départ-usine des engrais ont chuté. Golden a baissé le prix du NPK 27-13-13 de 7800 NGN à 7100 NGN. Indorama, le mois dernier a baissé son prix départ-usine de l’urée de 6000 par sac à 5800 par sac. Maintenant l’usine d’engrais d’Ebonyi State produit du NPK que sur demande. Cependant, à la ferme, les prix des engrais NPK sont restés relativement stables malgré la lenteur des demandes d’engrais des agriculteurs à travers le pays. Les défis logistiques ont maintenu les prix du triple NPK importé à un niveau élevé, les participants à l’Initiative Présidentielle sur les Engrais menaçant de se retirer du programme en raison de la baisse des bénéfices et des prix fixes du gouvernement fédéral. Les engrais Golden, qui sont les leaders du marché des engrais NPK au Nigeria, se seraient déjà retirés.


Tendance des ventes (Comparaisons d’Octobre à Novembre)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix 

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Edo NPK 15 15 15

Urée

Kano NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Niger NPK 20 10 10

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Sep-17 Oct-17 Nov-17 Sep-17 Oct-17 Nov-17 Sep-17 Oct-17 Nov-17
Anambra com 9500 8250 8800 8200 8750 7350 7500 7750 8000
Benue com 8500 8000 8000 7900 6100 6850 7400 7475 7475
Delta com 8000 8000 8000 7500 7500 7300
Edo com 8000 8000 8500 7650 8000 8000
Kano com 8500 8500 5500 8500 8500 5500 7100 7000 6500
Kwara com 7500 7500 7500 7000 6750 6750 7000 7500 7500
Lagos com 10000 8500
Niger com 6000 8000 5500 5500 5500 6600 7000 7500
Ondo com 7000 6000 8500 6000 6000 7500 7500 8000

OCTOBRE 2017

Commentaire sur les marchés

Le pont de Mokwa qui relie le sud et les ports de Lagos à la partie nord du pays s’est effondré il y a environ 2 mois. Due à ce dégât, le prix de certains engrais importés a augmenté. Cela a été le cas pour le NPK 15-15-15 dont le prix de détail a augmenté de 500 NGN, Les prix moyens en gros sont passés de 6800 NGN à 7500 NGN dans le nord du Nigeria. Les camions prennent maintenant des routes plus longues pour atteindre la partie nord du Nigeria depuis les ports. De plus, l’Initiative présidentielle sur les Engrais n’est pas exclue, car les prix d’usine du NPK 20-10-10 sont maintenant vendus à 5500 NGN contre 5000 NGN dans la plupart des cas.

Les prix de l’urée ne sont pas affectés car les routes que prennent les camions d’Eleme, du sud au sud du Nigeria sont différentes. Le prix d’usine de l’urée d’Indorama a chuté de 6000NGN à 5800 NGN. Selon Indorama, cela reflète la période entre la récolte et l’agriculture d’irrigation.

Aussi, d’après les sources du marché des engrais, outre les perturbations dans le transport des engrais des ports de Lagos au nord du Nigeria, où jusqu’à 70% des engrais sont consommés, les retards dans l’accostage des navires au niveau des ports de Lagos ont augmenté les coûts de détail des engrais. Selon les experts, les retards ont été causés par l’importation de maïs par l’OLAM (6 à 8 navires de conteneurs de 40 pieds). Les huit navires mettent beaucoup de pression sur les 5 postes d’amarrage des ports.


Tendance des ventes (Comparaisons de Septembre à Octobre)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix 

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Edo NPK 15 15 15

Urée

Kano NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Niger NPK 20 10 10

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de 50 kg Type Août-17 Sep-17 Oct-17 Août-17 Sep-17 Oct-17 Août-17 Sep-17 Oct-17
Anambra com 9750 9500 8250 5500 8200 8750 8000 7500 7750
Benue com 8000 8500 8000 7000 7900 6100 8300 7400 7475
Delta com 6850 8000 8000 12500 7625 7500 7500
Edo com 7850 8000 8000 6000 10000 7650 8000
Kano com 8000 8500 8500 8000 8500 8500 10000 7100 7000
Kwara com 7600 7500 7500 6700 7000 6750 9000 7000 7500
Lagos com 8000 7500 10000 8000 8500
Niger com 6500 6000 6000 5500 5500 7350 6600 7000
Ondo com 8000 7000 6000 7500 6000 6000 8000 7500

SEPTEMBRE 2017

Commentaires sur les marchés

Le prix de l’urée est resté stable au marché de détail au cours de la saison pluvieuse 2017 à 7500 NGN. On peut dire la même chose concernant le prix de l’urée provenant de l’usine, 6000 NGN pour Indorama et 6500 NGN pour Notore. Les défis d’un nombre insuffisant de camions de transport, le suivi de tous les approvisionnements d’urée par le bureau du conseiller national en sécurité pour éviter les détournements du marché et l’interdiction d’importation d’urée n’ont pas suffi à déstabiliser les prix de l’urée.

Actuellement, le NPK 27-13-13 est la marque NPK la plus chère du marché de détail. Le seul et le plus grand mélangeur de ce produit est Golden Fertilizers. Selon Golden, le DAP représente 50% de ce type d’engrais et coûte actuellement cher sur le marché. Cette marque d’engrais est particulièrement utilisée pour les cultures de maïs dans la partie sud-est du Nigéria.


Tendance des ventes (Comparaisons d’Août à Septembre)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix 

Benue NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Edo NPK 15 15 15

Urée

Kano NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Kwara NPK 15 15 15

NPK 20 10 10

Urée

 Niger NPK 20 10 10

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 NPK 20 10 10 Urée 46%
NGN/Sac de  50 kg Type Juil-17 Août-17 Sep-17 Juil-17 Août-17 Sep-17 Juil-17 Août-17 Sep-17
Anambra com 8000 9750 9500 6000 5500 8200 7500 8000 7500
Benue com 8000 8000 8500 7500 7000 7900 8300 8300 7400
Delta com 8000 6850 8000 6500 12500 7625 7625 7500
Edo com 8750 7850 8000 6000 6000 7600 10000 7650
Kano com 7700 8000 8500 6000 8000 8500 7200 10000 7100
Kwara com 7000 7600 7500 6000 6700 7000 7600 9000 7000
Lagos com 7250 8000 7500  7500 8000 8000
Niger com 7250 6500 7500 6000 5500 8250 7350 6600
Ondo com 7500 8000 7000 7500 7500 6000 7500 8000 7500
Publications

Nigeria Fertilizer Statistics Overview 2015        2016 AFO CountrySTAT FTWG Workshop Ghana Nigeria (Nasarawa, May 2016)        The Fertilizer Supply Chain in Nigeria           FUBC Nigeria final report 2013         West Africa Fertilizer Report Nigeria 2013      Agricultural Input Markets in Nigeria An Assessment and A Strategy for Development (IFDC, IITA, WARDA)           Constraints to Fertilizer Use in Nigeria