Burkina Faso

Aperçu du Pays

Marché des Engrais

Prix des Engrais

Commentaire sur les Marchés

septembre 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Il n’y a presque plus un sac d’engrais sur le marché. Dans les boutiques suivies, la plupart des revendeurs ont signalé des ruptures d’engrais pour toutes les formules. Les rares quantités d’engrais disponibles sont vendus à des prix exorbitants. Entre 21.000 FCFA à 25.000 FCFA, ce sont les sommes qu’il faut débourser pour avoir un sac de 50kg d’engrais toute formule comprise.

Disponibilité des engrais

Les grands importateurs étaient préoccupés à soumissionner à l’appel d’offres coton de la SOFITEX concernant l’approvisionnement de 165.000 tonnes pour la campagne agricole 2022 – 2023. C’est environ 50 % de plus que les quantités offertes l’année dernière.



août 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Lorsque les engrais sont disponibles, ils sont vendus à un prix exorbitant. Le prix d’un sac de 50 kg d’urée se situe entre 20 000 et 25 000 FCFA.

Disponibilité des engrais

L’approvisionnement en engrais devient de plus en plus difficile, car les unités de mélange d’engrais NPK sont à l’arrêt, et les volumes importés restent insuffisants pour répondre à la demande. La saison agricole est bien engagée et il est presque impossible de trouver des engrais au moment où les plantes en ont le plus besoin. Les distributeurs interrogés à Bobo Dioulasso ont signalé des pénuries d’urée et de NPK 14-23-14.

Autres informations clés

L’indisponibilité des engrais a eu un léger impact sur les plantations de coton au niveau national. Selon les chiffres du Programme régional pour la production intégrée de coton en Afrique (PR-PICA), le coton burkinabé avait atteint un taux de plantation de 91% au 31 juillet 2021. Il faut noter que l’insécurité dans l’Est du pays a entraîné un arrêt des semis à cause des populations déplacées et des personnes vulnérables vivant dans des localités à impact sécuritaire élevé.



juillet 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les prix en détail des engrais sont très élevés. Les agriculteurs doivent débourser au minimum 20000 FCFA pour se procurer un sac de 50kg d’engrais toute formule confondue.

Disponibilité des engrais

Le marché est faiblement approvisionné, car les unités de mélanges d’engrais NPK sont quasiment à l’arrêt et les quantités importées restent encore insuffisantes pour satisfaire la demande. Dans certains magasins suivis, des formules d’engrais sont en rupture notamment l’urée et le NPK 14-23-14.



juin 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

La campagne agricole humide a commencé malgré les prix élevés des engrais sur le marché.

Disponibilité des engrais

La demande d’engrais est en hausse. Cependant l’offre est faible car l’approvisionnement devient de plus en plus difficile à cause des prix élevés des engrais sur le marché mondial. Des ruptures d’urée et de NPK sont constatés.

 

 

 

 

 


mai 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les distributeurs font de petites commandes à cause de la hausse des prix des engrais. Les producteurs poursuivent la préparation des plantations et sont moins présents dans les magasins.

Disponibilité des engrais

Les ventes d’engrais ont été timides entre les importateurs et les distributeurs détaillants malgré les préparatifs de la campagne agricole.

 

 

 

 

 


avril 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les ventes d’engrais sur le marché ont été timide entre les importateurs et les distributeurs détaillants malgré les préparatifs de la campagne agricole.

Disponibilité des engrais

Les distributeurs font de petites commandes à cause de la hausse des prix des engrais. Les producteurs poursuivent la préparation des plantations et sont moins présents dans les magasins.

 

 

 

 

 


mars 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Les agro dealers ont commencé à négocier avec les importateurs les prix des engrais qui commencent à grimper.

Disponibilité des engrais

Le marché des engrais a été timide comme le mois passé. Les producteurs préparent actuellement les plantations pour la saison des pluies et sont très peu présents dans les boutiques.

 

 

 

 

 


février 2021

Commentaire sur les marchés

Prix des engrais

Le marché des engrais est resté calme comme le mois passé.

Disponibilité des engrais

Le niveau des demandes des fruits et légumes, qui animaient le marché d’engrais, diminue au fil des jours entrainant une réduction des ventes d’engrais

 

 

 

 

 


janvier 2021

Commentaire sur les marchés

A l’image du mois précédent, le marché des engrais est resté morose avec une demande d’engrais faible. La plupart des revendeurs interrogés n’ont pas renouvelé leurs stocks d’engrais depuis la fin de la grande saison des pluies et détiennent encore des anciens stocks qu’ils écoulent en petites quantités d’engrais et au même prix que le mois précédent. Les rares achats concernent surtout les légumes et les fruits qui sont les principales cultures qui animent actuellement le marché.

 

 

 

 

 


decembre 2020

Commentaire sur les marchés

Comme en novembre, les ventes d’engrais en décembre ont été minimes car les agriculteurs sont préoccupés par la récolte des produits agricoles de la saison des pluies dans certaines localités. De petites quantités d’engrais continuent de circuler pour la campagne de la saison sèche. Les vendeurs d’engrais espèrent toujours une bonne dynamique des ventes d’engrais en janvier 2021

 

 

 

 

 


novembre 2020

Commentaire sur les marchés

La campagne agricole humide est quasiment terminée pour laisser place à la campagne agricole sèche. Durant ce mois de transition, les ventes des engrais ont été minimes car les agriculteurs sont préoccupés à récolter les produits agricoles issus de la campagne agricole humide dans certaines localités. Pour d’autres, disposant de l’eau pour des fins de production notamment maraichère et rizicole, de petites quantités d’engrais ont commencé à circuler en vue de la campagne agricole sèche. A la suite du lancement officiel de la campagne agricole sèche par le ministère de l’agriculture le 26 novembre dernier, les vendeurs d’engrais espèrent une bonne dynamique des ventes d’engrais à partir de la mi-décembre 2020 et jusqu’au mois de janvier 2021.

 

 

 

 

 


octobre 2020

Commentaire sur les marchés

L’engouement pour les engrais a beaucoup chuté à cause de la campagne agricole humide qui est rentrée dans sa phase terminale. Toutefois quelques agriculteurs sont se rendent dans les magasins pour acheter de petits volumes d’engrais surtout pour les cultures maraichères. Les prix sont restés pratiquement les mêmes comparés au mois de septembre.

 

 

 

 

 


septembre 2020

Commentaire sur les marchés

Après les ventes importantes durant ces deux mois précédents, le marché des engrais a tourné au ralenti en ce mois de septembre. Le niveau des ventes a baissé car la plupart des plantations ont déjà reçu les engrais. Quelques agriculteurs retardataires étaient présents dans les magasins, pour acheter de petites quantités d’urée. Au niveau des boutiques suivies, les livraisons ont drastiquement ralenti, avec des prix restés inchangés. Les grands fabricants et importateurs étaient préoccupés à soumissionner aux appels offre coton de la SOFITEX concernant l’approvisionnement de 109000t d’engrais pour la campagne prochaine.

 

 

 

 

 


août 2020

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais a été bien animé grâce à la saison des pluies qui est bien installée. Les ventes d’engrais ont été en hausse car c’est la période idéale pour les activités de fertilisations. Les agriculteurs affluent dans les magasins pour l’achat des engrais. En général, les prix des engrais ont été stables. Certains fournisseurs d’engrais accusent des retards dans l’approvisionnement ce qui entraine quelque fois des ruptures de stocks. Ceci peut s’expliquer par le fait que plusieurs fournisseurs d’engrais font des commandes d’approvisionnement au même moment et les transporteurs sont surchargés d’activités.

 

 

 

 

 


juillet 2020

Commentaire sur les marchés

Les ventes en ce mois de juillet ont augmenté par rapport au mois de juin grâce à la pluviométrie relativement bonne. Dans les zones où les pluies ont tardé à s’installer, tout semble se régulariser et la campagne agricole se déroule bien. La plupart des agriculteurs ont déjà mené les opérations de labours et de semis et sont au stade critique des apports des engrais NPK surtout sur les céréales ; et même ceux qui n’ont pas de grands moyens font des efforts pour apporter des engrais en cette période. Globalement, les prix des engrais sont restés stables.

 

 

 

 

 


juin 2020

Commentaire sur les marchés

Comme annoncé le mois passé, la tendance générale de la demande des engrais est en hausse. Les ventes se déroulent normalement avec de légères perturbations dans certaines zones. A Ziniaré et à Yako par exemple, les pluies tardent encore à s’installer ce qui limite les fréquentions des magasins d’intrants par les agriculteurs. Les prix sont presque constants par rapport au mois passé avec quelques différences selon les boutiques, et les localités des détaillants. Dans les boutiques suivies à Bobo Dioulasso par exemple, l’urée coute entre 14250FCFA à 15000FCFA le sac de 50kg et le NPK varie entre 15000FCFA à 17000FCFA. A Kongoussi l’urée se vend à 13500FCFA le sac de 50kg contre 15500FCFA à Yako.

 

 

 

 

 


mai 2020

Commentaire sur les marchés

C’est le début de la saison agricole humide et la préparation des champs se poursuit. Le niveau global des échanges est encore timide entre les détaillants et les agriculteurs, mais les grossistes et les importateurs sont restés actifs dans l’approvisionnement de leurs magasins d’engrais. Ils espèrent avoir de l’affluence d’ici mi-juin. Concernant l’engrais subventionné, le dispatching des engrais a démarré par zone d’appui technique. Cette année, le volume d’engrais subventionnés s’établie à 30000 tonnes. Le prix de cession de l’engrais subvention est de 12000FCFA par sac de 50Kg et pour tout type d’engrais (urée et NPK)

 

 

 

 

 


avril 2020

Commentaire sur les marchés

le marché des engrais a été timide, sans transaction importante entre les agriculteurs et les agro dealers, à l’exception de petits volumes tirés par les cultures maraichères. Pour le moment c’est la saison sèche, et les ventes sont au ralenti surtout dans la zone du sud où il n’y pas de grand barrage pour le maraîchage. Les agriculteurs sont préoccupés à l’entretien des plantations pour préparer la saison agricole humide. Chez les importateurs, et grossistes, l’heure est à l’approvisionnement des entrepôts d’engrais en vue de préparer la prochaine saison qui s’annonce. Les revendeurs ont commencé à exprimer leurs besoins en engrais auprès des importateurs et grossistes. Les ports d’Abidjan, de Tema et de Lomé qui desservent le Burkina Faso ne fonctionnent pas à plein temps en raison de mesures sanitaires. Cela pourrait entraîner des retards d’approvisionnement pour le Burkina Faso. Les principales ventes devraient commencer en mai avec le début de la saison humide.

 

 

 

 

 


mars 2020

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais est resté timide en termes de volumes de ventes. La situation sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 et la fin de la campagne sèche qui s’annonce ont véritablement ralenti le marché. Chez les agro dealers interrogés, les quelques sacs de 50 kg d’engrais se vendent entre 17500 FCFA à 18000 FCFA pour le NPK 14 23 14, de 15000 FCFA à 17000 FCFA pour le NPK 23 10 05 et de 15000 FCFA à 16500 FCFA pour l’urée.

 

 

 

 

 


février 2020

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais s’est relativement amélioré à cause de la campagne sèche qui a démarré depuis le mois de janvier pour les productions céréalières et maraichères. Dans les magasins d’engrais suivis, on a noté une hausse des ventes d’engrais. Le sac d’engrais de 50 kg se vend entre 17500FCFA et 18 000FCFA pour le NPK 14 23 14 ; entre 16000FCFA à 17500FCFA pour le NPK 15 15 15 ; et pour l’urée entre 15000FCFA à 16500FCFA.

 

 

 

 

 


janvier 2020

Commentaire sur les marchés

La demande d’engrais a connu une légère hausse à cause de la mise en place des cultures de la campagne sèche qui a démarré, pour les productions céréalières et maraichères. Les agriculteurs qui ont de la liquidité provenant de la vente des produits des premières récoltes, étaient présents dans les magasins pour acheter les engrais. Dans les boutiques suivies, les agro dealers ont procédé à des renouvellements de stock pour faire face à la demande. Globalement les prix sont restés stables dans toutes les zones production.

La situation sécuritaire nationale a entrainé le déplacement de plusieurs agriculteurs vers des zones moins hostiles où certains partenaires les viennent en aide en fournissant des intrants agricoles pour la saison sèche.

 

 

 

 

 


decembre 2019

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais est resté timide comme le mois passé. Les volumes de transaction ont considérablement baissé pour toutes les formules d’engrais. Dans les boutiques suivies, les stocks ont connu très peu de mouvements et les prix du sac de 50 kg sont restés inchangés dans ces boutiques.

 

 

 

 

 


novembre 2019

Commentaire sur les marchés

le marché des engrais est resté timide dans les principales zones de production, car la plupart des agriculteurs ont commencé à récolter. Les échanges sont rares en dehors de quelques quantités d’engrais absorbées par la production maraîchère qui a démarré. Dans les régions du Nord, Plateau-central et Boucle du Mouhoun, la situation sécuritaire a impacté négativement les ventes du fait des populations déplacées, qui ont abandonné leurs champs. Globalement il y eu peu de rotation du stock et les prix du sac de 50 kg sont restés inchangés.

 

 

 

 

 


octobre 2019

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais a été timide, à cause de la campagne agricole humide qui est rentrée dans sa phase terminale. A cette période, les besoins d’engrais sont faibles car la plupart des plants sont arrivés à maturité, annonçant ainsi le début des premières récoltes. Au niveau des boutiques suivies, les ventes d’engrais ont drastiquement baissé, avec des prix restés inchangés. Les prix relevés pour le sac de 50kg tournent autour de 17000 à 17500 FCFA pour le NPK 14 23 14 ; de 15000FCFA à 16000 FCFA pour le NPK 23 10 05 ; de 14000 à 16000 FCFA pour l’urée.

En attendant la campagne sèche qui se prépare pour les céréales et surtout pour les cultures maraichères, la demande des engrais devrait être timide les semaines à venir.

 

 

 

 

 


septembre 2019

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais a été marqué par deux périodes. Ce fut d’abord une période de bonne pluviométrie qui a incité une forte demande en engrais et contribuer à accélérer le développement des plants. Les ventes ont été en hausse, et ont même atteint leur pic dans certaines boutiques suivies. Globalement au niveau des agro dealers interrogés, les formules comme NPK 14-23-14, NPK 23-10-05, NPK 14-18-18, NPK 15-15-15 ont été disponibles et ont été très bien vendues. Après les importantes ventes, la demande a commencé à baisser d’intensité. Les pluies ont commencé à se raréfier et les producteurs ont commencé à s’inquiéter. L’insécurité a également impacté négativement la vente des engrais dans certaines localités du Nord du pays, à cause des populations qui se sont déplacées.
Les prix sont marqués par quelques variations en fonction des boutiques et des localités suivies. On a pu observer que le sac de 50 kg de NPK 23-10-05 se vend à 14500 FCFA à Koupéla, contre 17500 FCFA à Kaya. Quant au NPK 14-23-14, Il faut débourser 16500 FCFA pour se procurer le sac de 50 kg à Nouna, contre 19000 FCFA à Ziniaré.
Concernant, l’engrais subventionné, il est mis à la disposition des producteurs à 12000 FCFA le sac de 50 kg pour le NPK et l’urée. Il faut rappeler que depuis 2008, l’Etat a mis en place un programme de subvention pour accompagner les producteurs de céréales. Les quantités d’engrais subventionnés représentent en moyenne 10% du marché chaque année. Cette année les quantités d’engrais subventionnés s’élevaient à 30000 tonnes, et restent encore marginales au regard des besoins exprimés par les producteurs.

 

 

 

 

 


août 2019

Commentaire sur les marchés

La saison agricole humide est bien installée et active la demande des engrais. Les transactions ont augmenté, au regard des tendances des ventes des engrais qui sont en hausse, observées dans la plus part des boutiques des revendeurs. Le marché est bien approvisionné en engrais, car les agro-dealers ont fait d’importantes commandes d’engrais pour renouveler leurs stocks. Dans la majorité des boutiques d’engrais suivies, les prix sont restés inchangés, toutefois il faut débourser 24000 FCFA pour se procurer le sac de 50kg de NPK 14-23-14 + 6S+ 1B (origine Belgique) qui fait l’objet d’une bonne promotion à Ouagadougou et à Kaya.

 

 

 

 

 


juillet 2019

Commentaire sur les marchés

Les transactions se sont intensifiées sur le marché des engrais. La bonne pluviométrie et la mise en place des cultures ont activé la demande d’engrais. Les échanges sont de plus en plus visibles entre les producteurs et les agro-dealers au Sud et à l’Ouest, tandis qu’elles restent encore timides dans le nord. Globalement l’offre d’engrais est bonne, marquée par des prix relativement stables qui varient d’une boutique à une autre suivant la formulation et les sources d’approvisionnement.
Concernant l’engrais subventionné, le dispatching des engrais continuait par zone d’appui technique. Mais cette opération n’inquiète pas les détaillants car le volume d’engrais subventionné de 35000 tonnes au total, est loin de combler les 10% du besoin national d’engrais.

 

 

 

 

 


juin 2019

Commentaire sur les marchés

La saison agricole humide s’annonce de plus en plus, caractérisée par quelques pluies dans la partie ouest du pays où les labours et semis sont en cours. En ce début de saison agricole, le niveau global des échanges est encore timide entre les détaillants et les agriculteurs. Par contre, les agro dealers sont restés actifs dans l’approvisionnement de leurs magasins respectifs. Concernant l’engrais subventionné, le dispatching des engrais a démarré par zone d’appui technique. Mais cette opération n’inquiète pas les détaillants car le volume d’engrais subventionné de 35000 tonnes au total, est loin de combler les 10% du besoin national d’engrais. La tendance générale des prix est à la hausse, avec des variations selon les boutiques, l’origine et les localités des détaillants. Dans les boutiques d’engrais suivies à Kaya, le NPK 14 23 14 se vend entre 19500 FCFA à 24000 FCFA (origine Belgique) pour le sac de 50/kg. A koupela, l’urée se vend à 12000 FCFA contre 16000 FCFA le sac de 50kg à Dédougou. La formule NPK 15 15 15 varie entre 14500 FCFA à 15000 FCFA le sac de 50kg dans les boutiques de Nouna.

 

 

 

 

 


mai 2019

Commentaire sur les marchés

A l’image du mois passé, le marché des engrais est resté timide, sans grandes transactions entre détaillants et producteurs agricoles. Les producteurs poursuivent l’entretien des plantations et sont très peu présents dans les boutiques d’engrais. Chez les importateurs, et grossistes, l’heure est à l’approvisionnement des entrepôts d’engrais en vue de préparer la prochaine saison qui approche. Certains revendeurs ont commencé à exprimer leurs besoins en engrais auprès des importateurs et grossistes. D’autres par contre attendent encore, le temps d’apprécier le dynamisme du marché et d’analyser les niveaux de prix des engrais avant l’ouverture de la campagne agricole.

 

 

 

 

 


avril 2019

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais a été timide. Le maraicher qui animait un peu le marché, les semaines précédentes, est quasiment terminé. L’heure est maintenant à la préparation de la campagne humide. Les producteurs préparent actuellement les plantations pour la saison des pluies et sont très peu présents dans les boutiques. Les agro dealers ont commencé à négocier avec les importateurs les prix des engrais qui commencent à grimper. Par ailleurs, grâce à l’accompagnement financier de l’Etat de l’ordre de 13,627 milliards FCFA, les prix de cession des engrais coton (NPK et urée) de la campagne 2019-2020, ont connu une réduction de 7% par rapport à ceux de la campagne écoulée. De 15000 FCFA/50kg (prix à crédit) en 2018 à 14000 FCFA/50kg en 2019.

 

 

 

 

 


mars 2019

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais a été marqué par deux tendances. Chez certains revendeurs par un rythme soutenu dû à la disponibilité continue de l’eau dans les retenues pour les activités maraîchères et morose à cause d’un épuisement d’eau chez d’autres. Les prix ont varié en fonction des couts d’approvisionnement. Les fourchettes de prix observées dans les boutiques par sac de 50 kg au cours du mois se présentent comme suit :
• 17 000 à 18000 FCFA pour le NPK 14-23-14 ;
• 15 000 à 16 500FCFA pour l’urée ;
• 15 000 à 18 000 FCFA pour le NPK 15-15-15 ;

 

 

 

 

 


FÉVRIER 2019

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais est resté stable en termes de volumes de transactions chez la plupart des agro dealers interrogés. Toutefois, les points de retenues d’eau qui alimentent la production maraîchère, connaissent une baisse significative du niveau d’eau au cours de ce mois et par conséquent la demande émanant des producteurs maraichers s’est ralenti dans certaines localités. Il va sans dire que cette baisse de la disponibilité en eau aura un impact négatif sur la demande en engrais les mois à venir.
On note globalement une hausse des prix détaillants chez certains. Une hausse qui s’expliquerait selon les acteurs par une hausse sur toute la chaine de d’approvisionnement. Les fourchettes de prix observées au cours du mois sont de :
• 16 000 à 19500 FCFA pour le NPK 14-23-14 ;
• 16 500 à 17 500FCFA pour le NPK 23-10-05 ;
• 15 000 à 16 500FCFA l’urée 46% ;
• 16 500 à 19 000 FCFA pour le NPK 15-15-15 ;
• 17 500 à 18 000 FCFA pour le NPK 14-18-18

 

 

 

 

 

 

 


JANVIER 2019

Commentaire sur les marchés

le marché des engrais a repris en activité, avec le début de la campagne sèche animée principalement par les productions céréalière et maraîchère. Les revendeurs détiennent encore des stocks qu’ils libèrent à des prix restés inchangés par rapport au mois précédent. Cependant les prix payés par les paysans connaitront une hausse les mois à venir, compte tenu des prix des engrais sur le marché mondial qui sont à la hausse.

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18
Bobo Dioulasso com
sub    
Dedougou com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 16750 16500
sub 12000  12000   12000  12000 12000   12000  12000  12000  
Kaya com 12750 12750 13250 18000
sub  12000    12000  12000  12000  12000  
Kongoussi com
Koupela com 11500 11500 12500 17500 17500
sub    12000  12000  12000  12000  12000  
Leo com
sub    
Ziniare com 17500 13000 13000 12500 18000 17500 16500
sub  12000      12000  12000 12000   12000  12000  12000

DÉCEMBRE 2018

Commentaire sur les marchés

Le marché des engrais au cours du mois de decembre est resté timide avec quelques les transactions tirées par production maraîchère qui commence peu à peu. Globalement les prix ont gardé les fourchettes observées, notamment entre :
• 16 000 à 18000 FCFA pour le NPK 14 23 14 ;
• 16 500 à 17 000FCFA pour le NPK 23 10 05 ;
• 13 000 à 16 000FCFA l’urée 46% ;
• 15 500 à 17 500 FCFA pour le NPK 15 15 15 ;
• 17 500 à 18 000 FCFA pour le 14 18 18.

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18
Bobo Dioulasso com
sub    
Dedougou com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 16750 16500
sub 12000  12000   12000  12000 12000   12000  12000  12000  
Kaya com 12750 12750 13250 18000
sub  12000    12000  12000  12000  12000  
Kongoussi com
Koupela com 11500 11500 12500 17500 17500
sub    12000  12000  12000  12000  12000  
Leo com
sub    
Ziniare com 17500 13000 13000 12500 18000 17500 16500
sub  12000      12000  12000 12000   12000  12000  12000

NOVEMBRE 2018

Commentaire sur les marchés

la campagne agricole est au stade des récoltes. A cette période, en dehors de la culture maraichère qui tire quelques quantités d’engrais, le marché a été quasiment inactif au niveau des détaillants d’engrais. Globalement, les stocks ont connu très peu de mouvements durant ce mois. Les prix observés dans certaines boutiques sont restés relativement stables et vacillent pour le sac de 50kg entre 15 000 à 16 500 FCFA pour le NPK 14 23 14, le NPK 23 10 05, et le NPK 15 15 15, et entre 11 500 à 15 000 FCFA pour l’urée.

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18 sep-18 oct-18 nov-18
Bobo Dioulasso com
sub    
Dedougou com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 16750 16500
sub 12000  12000   12000  12000 12000   12000  12000  12000  
Kaya com 12750 12750 13250 18000
sub  12000    12000  12000  12000  12000  
Kongoussi com
Koupela com 11500 11500 12500 17500 17500
sub    12000  12000  12000  12000  12000  
Leo com
sub    
Ziniare com 17500 13000 13000 12500 18000 17500 16500
sub  12000      12000  12000 12000   12000  12000  12000

OCTOBRE 2018

Commentaire sur les marchés

les transactions sur le marché des engrais ont baissé d’intensité. Les volumes des ventes en détails ont régressé d’après les agrodealers interrogés. Et pour cause, la campagne agricole est beaucoup avancée et la plupart des plants avaient déjà reçu de bonnes doses d’engrais. Par conséquent, la demande en engrais a relâché. Ainsi, les stocks d’engrais n’ont presque pas été renouvelés au cours de ce mois. Les prix de vente en détails chez les revendeurs interrogés sont restés quasi inchangés comparativement à leur niveau du mois précédent.

 

 

 

 

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type août -18 sep -18 oct -18 août -18 sep -18 oct -18 août -18 sep -18 oct -18
Bobo Dioulasso com 12500 18000
sub    
Dedougou com 15500 15500 14000 15000 15000 16500 16750 16500
sub  12000 12000   12000  12000 12000   12000  12000  12000
Kaya com 16750 13250 12750 12750 17500 18000
sub  12000    12000  12000  12000  12000  
Kongoussi com 17500 15000 18000
Koupela com 11500 11500 11500 17500 17500 17500
sub    12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 17500
sub  12000  12000
Ziniare com 16500 17500 14000 13000 13000 17000 18000 17500
sub  12000      12000  12000    12000  12000

SEPTEMBRE 2018

Commentaire sur les marchés

Avec la pluviométrie qui s’est améliorée, les transactions entre détaillants d’engrais et producteurs agricoles se sont significativement accrues. L’ensemble des agro dealers enquêtés estiment avoir réalisé de bonnes ventes par rapport au mois passé. Les prix détaillants des engrais ont connu des variations en fonction des localités et des boutiques suivies. Les prix des engrais subventionnés demeurent à 12 000 FCFA/ sac de 50 kg pour le NPK 14 23 14, le NPK 15 15 15 et l’urée.


Tendance des ventes (Comparaisons juin à août )

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urée

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urée

Koupela NPK 14 23 14

Urée

Leo Urée

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urée

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Juil -18 août -18 sep -18 Juil -18 août -18 sep -18 Juil -18 août -18 sep -18
Bobo Dioulasso com 12500 12500 18000 18000
sub  12000  12000
Dedougou com 15500 14500 14000 15000 17000 16500 16750
sub  12000    12000  12000    12000  12000
Kaya com 17000 16750 14000 13250 12750 18000 17500 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 15000 15000 18000 18000
Koupela com 12000 11500 11500 18500 17500 17500
sub  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 17500 17500
sub  12000  12000
Ziniare com 16500 16500 17500 14000 14000 13000 17000 17000 18000
sub  12000    12000    12000

AOÛT 2018

Commentaire sur les marchés
les transactions sur le marché des engrais se sont intensifiées. Les détaillants ont vu leurs ventes s’améliorer comparativement au mois passé. Globalement, au niveau des agro dealers interrogés, les formules comme le NPK 14 23 14, NPK 23 10 05, NPK 14 18 18, NPK 15 15 15 ont été disponibles et sont très bien vendus.
Les prix sont restés relativement stables, marqués par de légères variations en fonction des boutiques et des localités suivies. On a pu observer que les prix détaillants pour le sac de 50 kg varient entre :
– 16 500 à 17 500 FCFA pour le NPK 14 23 14 ;
– 15 000 à 16 500 FCFA pour le NPK 23 10 05 ;
– 11 500 à 14 000 FCFA l’urée 46% ;
– 15 000 à 17 500 FCFA pour la formule NPK 14 18 18 ;
– 16 500 à 17 000 FCFA pour le NPK 15 15 15 ;
– 12 500 FCFA pour le NPK 20 10 10 ;
L’engrais subventionné a été mis à la disposition des producteurs à 12 000 FCFA/ sac de 50 kg pour le NPK et l’urée 46%, mais les quantités restent insuffisantes au regard des besoins exprimés.


Tendance des ventes (Comparaisons juin à août )

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urée

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urée

Koupela NPK 14 23 14

Urée

Leo Urée

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urée

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Juin -18 Juil -18 août -18 Juin -18 Juil -18 août -18 Juin -18 Juil -18 août -18
Bobo Dioulasso com 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub  12000  12000
Dedougou com 14000 14500 14000 17000 17000 16500
sub  12000  12000
Kaya com 17000 17000 16750 12500 14000 13250 18000 18000 17500
sub  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 15000 15000 15000 18000 18000 18000
Koupela com 12000 12000 11500 18500 18500 17500
sub  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub  12000  12000
Ziniare com 17500 16500 16500 14000 14000 14000 18000 17000 17000

JUILLET 2018

Commentaire sur les marchés
Les transactions entre grossistes et revendeurs ont été beaucoup plus visibles. Certains détaillants se préparaient stratégiquement, en observant attentivement la tendance générale des prix et l’installation effective de la campagne humide.
Globalement les prix sont restés stables. Selon les vendeurs interrogés, les prix détaillants pour le sac de 50 kg se situaient entre :
– 16 500 à 18 500 FCFA pour le NPK 14 23 14 ;
– 15 000 à 16 500FCFA pour le NPK 23 10 05 ;
– 12 000 à 15 000FCFA l’urée ;
– 14 000 à 16 500 FCFA pour la formule NPK 14 18 18 ;
– 16 500 à 17 000 FCFA pour le NPK 15 15 15.


Tendance des ventes (Comparaisons juin à juillet)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urée

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urée

Koupela NPK 14 23 14

Urée

 Leo Urée

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Mai -18 Juin -18 Juil -18 Mai -18 Juin -18 Juil -18 Mai -18 Juin -18 Juil -18
Bobo Dioulasso com 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub      12000 12000 12000  12000
Dedougou com 14000 14000 14500 17000 17000 17000
sub        12000  12000    12000  12000  
Kaya com 17000 17000 17000 12500 12500 14000 18000 18000 18000
sub  12000  12000    12000  12000    12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 15000 15000 15000 18000 18000 18000
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub      12000  12000    12000  12000  
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub     12000  12000 12000  12000
Ziniare com 17500 17500 16500 14000 14000 14000 18000 18000 17000

JUIN 2018

Commentaire sur les marchés  

A l’image du mois passé, le marché des engrais a été animé entre les grossistes et les agro dealers. Depuis fin mai, certains agro dealers exprime leur besoins aux fournisseurs pour s’approvisionner . D’autres par contre attendent encore, le temps d’apprécier le dynamisme du marché et les niveaux de prix des engrais à l’ouverture de la campagne humide.
Globalement, les prix observés durant cette période sont restés dans la fourchette de prix du mois d’avril. Selon les vendeurs interrogés et les localités, les prix détaillants pour le sac de 50 kg allaient de :

– 16 500 à 18 500 FCFA pour le NPK 14 23 14 ;
– 15 000 à 16 500 FCFA pour le NPK 23 10 05 ;
– 12 000 à 15 000 FCFA l’urée ;
– 14 000 à 16 500 FCFA pour la formule NPK 14 18 18 ;
– 16 500 à 17 000 FCFA pour le NPK 15 15 15.


Tendance des ventes (Comparaisons mai à juin)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Apr -18 May -18 Jun -18 Apr -18 May -18 Jun -18 Apr -18 May -18 Jun -18
Bobo Dioulasso com 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub       12000 12000 12000  12000 12000
Dedougou com 14000 14000 14000 17000 17000 17000
sub        12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17000 17000 17000 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 15000 15000 15000 18000 18000 18000
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub        12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub       12000  12000 12000 12000  12000 12000
Ziniare com 17500 17500 17500 14000 14000 14000 18000 18000 18000

MAY 2018

Commentaire sur les marchés
Fertilizer sale remained low, with no large transactions between retailers and agricultural producers, while for importers and wholesalers, it was active. Some retailers have begun to express their needs to importers and wholesalers. Importers prepared and / or continued deliveries of quantities of fertilizer allocated in the tenders of the Ministry of Agriculture and the cotton companies. It should be noted that the transfer prices of cotton fertilizers for 2018/2019 campaign are set at 15,000 FCFA (credit price) for the 50 kg bag of urea and NPK complex fertilizer.


Tendance des ventes (Comparaisons avril à mai)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Mar -18 Apr -18 May -18 Mar -18 Apr -18 May -18 Mar -18 Apr -18 May -18
Bobo Dioulasso com 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub       12000 12000 12000  12000 12000
Dedougou com 14000 14000 14000 17000 17000 17000
sub        12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17000 17000 17000 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 15000 15000 15000 18000 18000 18000
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub        12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub       12000  12000 12000 12000  12000 12000
Ziniare com 17500 17500 17500 14000 14000 14000 18000 18000 18000

APRIL 2018

Commentaire sur les marchés

In terms of transaction volumes, the market remained almost stable. Water available for market gardening and dry season cereal production in reservoirs has been decreasing over the course of the days and therefore has limited fertilizer market transactions. Prices and stocks did not change much from the agro dealers surveyed. The price of 50 kg bag of NPK 15 15 15 goes from 15500 (Ouagadougou) to 17 000 FCFA (in Kaya). Urea price is from FCFA 12,000 / bag of 50 kg (Koupéla) to FCFA 15,000 (Kongoussi). The NPK 14 23 14 formula maintains its minimum price of 17,000 (Dédougou) and its maximum at 18,500 FCFA (Koupéla).


Tendance des ventes (Comparaisons mars à avril)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Feb -18 Mar -18 Apr -18 Feb -18 Mar -18 Apr -18 Feb -18 Mar -18 Apr -18
Bobo Dioulasso com 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub       12000 12000 12000  12000 12000
Dedougou com 14000 14000 14000 17000 17000 17000
sub        12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17000 17000 17000 12500 12500 12500 18000 18000 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 15000 15000 15000 18000 18000 18000
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub        12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub       12000  12000 12000 12000  12000 12000
Ziniare com 17500 17500 17500 14000 14000 14000 18000 18000 18000

MARCH 2018

Commentaire sur les marchés

In terms of transaction volumes, the market remained almost stable. Water available for market gardening and dry season cereal production in reservoirs has been decreasing over the course of the days and therefore has limited fertilizer market transactions. Prices and stocks did not change much from the agro dealers surveyed. The price of 50 kg bag of NPK 15 15 15 goes from 15500 (Ouagadougou) to 17 000 FCFA (in Kaya). Urea price is from FCFA 12,000 / bag of 50 kg (Koupéla) to FCFA 15,000 (Kongoussi). The NPK 14 23 14 formula maintains its minimum price of 17,000 (Dédougou) and its maximum at 18,500 FCFA (Koupéla).


Tendance des ventes (Comparaisons février à mars)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Jan -18 Feb -18 Mar -18 Jan -18 Feb -18 Mar -18 Jan -18 Feb -18 Mar -18
Bobo Dioulasso com 15000 12500 12500 17000 18000 18000
sub       12000 12000 12000  12000 12000
Dedougou com 14000 14000 14000 17000 17000 17000
sub        12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17500 17000 17000 15000 12500 12500 18000 18000 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 14000 15000 15000 18000 18000
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub        12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub       12000  12000 12000 12000  12000 12000
Ziniare com 17250 17500 17500 14000 14000 14000 18000 18000 18000

FEBRUARY 2018

Commentaire sur les marchés

The fertilizer market recorded a few more volumes transactions compared to last month. These volumes were driven by the effective implementation of market gardening activities in the dry season. Thus, many agro dealers interviewed were able to renew their stock. And following sources of supply and logistical costs, prices went up or down for one formula or formula to another. The bag of 50kg of NPK 15 15 15 was sold between FCFA 15500 (Ouagadougou) and FCFA 17 000 (in Kaya) the 50 kg bag. Urea ranged from FCFA 12,000 (Koupela) to FCFA 15,000 (Kongoussi). The NPK 14 23 14 formula maintained a minimum price of FCFA 17,000 (Dédougou) and a maximum of FCFA 18,500 (Koupéla).
Broadly, agro dealers are worried about the market for the next two months because rainfall as a whole was not abundant during the wet season. As a result, the problem of availability of water in dams and vegetable sites is beginning to arise. The dry season can be very short and therefore the fertilizer market which could stagnate earlier than expected by the resellers.


Tendance des ventes (Comparaisons Janvier à Février)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Dec -17 Jan -18 Feb -18 Dec -17 Jan -18 Feb -18 Dec -17 Jan -18 Feb -18
Bobo Dioulasso com 15000 15000 12500 17000 17000 18000
sub     12000  12000 12000 12000   12000  12000
Dedougou com 14000 14000 14000 17000 17000 17000
sub        12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17500 17500 17000 15000 15000 12500 18000 18000 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 14000 14000 15000 18000
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub        12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub       12000   12000  12000 12000   12000  12000
Ziniare com 17250 17500 17500 14000 14000 14000 18000 18000 18000

JANUARY 2018

Commentaire sur les marchés

The fertilizer market, like the previous month, remained sluggish, with less and less transaction volumes. The few quantities traded are mainly taken by vegetable producers during the growing season. Almost all the agro dealers interviewed have not yet renewed their stock since the end of the rains. The old stock of fertilizers includes compound fertilizers (such as NPK 15 15 15 sold at 16 000 FCFA / 50kg in Orodara, NPK 14 23 14 to 17 000 FCFA / 50Kg in Dédougou) and Urea sold at 14 000 FCFA / 50kg bag in Ziniaré. Overall, prices remained unchanged during the period.


Tendance des ventes (Comparaisons Décembre à Janvier)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Nov -17 Dec -17 Jan -18 Nov -17 Dec -17 Jan -18 Nov -17 Dec -17 Jan -18
Bobo Dioulasso com 16000 15000 15000 15000 17000 17000 17000
sub 12000      12000  12000 12000 12000   12000  12000
Dedougou com 14000 14000 14000 16500 17000 17000
sub        12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17500 17500 17500 13000 15000 15000 17500 18000 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 14000 14000 14000 17500
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub        12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub       12000   12000  12000 12000   12000  12000
Ziniare com 17250 17500 17500 14000 14000 14000 18000 18000 18000

DECEMBER 2017

Commentaire sur les marchés

Activities in the fertilizer market has declined due to the upcoming dry season. Transactions have dropped significantly for all commercialized fertilizer. However, some agro dealers have recorded demands for NPK 15 15 15 and Urea used on vegetable crops.

Most prices remained stable, with price differing from one region to another. This was the case for Urea, which sold at 14,000 FCFA / 50kg bag in Dédougou, compared to 16,000 FCFA in Yako. In Orodara, the NPK 15 15 15 was sold at 16,000 FCFA, whiles it sold for 18,000 FCFA in Yako. For NPK 14 23 14, there was a difference of 1500 FCFA between the price of Dédougou (17,000 FCFA) against that of Koupéla (18,500 FCFA).


Tendance des ventes (Comparaisons de Novembre à Décembre)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Oct -17 Nov -17 Dec -17 Oct -17 Nov -17 Dec -17 Oct -17 Nov -17 Dec -17
Bobo Dioulasso com 16000 16000 15000 15000 15000 17000 17000 17000
sub 12000   12000   12000   12000  12000 12000   12000  12000
Dedougou com 14000 14000 14000 16500 16500 17000
sub        12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17500 17500 17500 13000 13000 15000 17500 17500 18000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 17500 14000 14000 14000 17500 17500
Koupela com 12000 12000 12000 18500 18500 18500
sub      12000  12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 14000 14000 14000 17500 17500 17500
sub       12000   12000  12000 12000   12000  12000
Ziniare com 17250 17500 17500 14000 14000 14000 18000 18000 18000

NOVEMBER 2017

Commentaire sur les marchés

The fertilizer market experienced a decline in transactions between agro dealers and farmers. Most farms have applied the last doses of fertilizer (Urea) for the season since September.

Fertilizer demands were mainly for NPK 15 15 15, NPK 14 23 14 and Urea, used for grain plants throughout the country. This was the case for the Boucle du Mouhoun and Cascades regions, which experienced less rains, so stunted grain plants benefited from fertilizer infusion. Comparing sales by product, NPK formulas (15 15 15, 14 23 14) and Urea 46% were the most sold this month.

Demand has fallen, but prices have remained the same as in the previous month because the old stocks remain in the shops. The minimum price of urea is 12,000 FCFA / 50kg bag in Yako, Ouahigouya and Koupela. The maximum price for the same formula is 17,000 FCFA / 50kg in Bobo-Dioulasso. For the NPK 15 15 15, the 50kg bag prices varies from 16,000 FCFA to 18,000 FCFA. For NPK 14 23 14, prices range from 16,500 FCFA (Houndé, Dédougou) to 19,000 FCFA (Bobo-Dioulasso).


Tendance des ventes (Comparaisons d’Octobre à Novembre)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Sep -17 Oct -17 Nov -17 Sep -17 Oct -17 Nov -17 Sep -17 Oct -17 Nov -17
Bobo Dioulasso com 16000 16000 15000 15000 17000 17000
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Dedougou com  17000 16000 14000 14000 17000 16500 16500
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kaya com 17500 17500 17500 15500 13000 13000 18000 17500 17500
sub  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Kongoussi com 17500 17500 14000 14000 17500 17500
Koupela com 17500 14500 12000 12000 18500 18500 18500
sub 12000  12000  12000  12000  12000  12000  12000
Leo com 12500 12000 14000 14000 17500 17500
sub  12000  12000  12000  12000  12000
Ziniare com 17250 17250 17500 15000 14000 14000 18500 18000 18000

OCTOBER 2017

Commentaire sur les marchés

In Burkina Faso, the fertilizer market remained dynamic in terms of transactions for agro-dealers. The general trend of sales has been on the rise for most formulas such as NPK 15 15 15, NPK 14 23 14, and Urea.

Subsidized fertilizers such as NPK 15 15 15, NPK 14 23 14 and Urea were sold at a fixed price of 12 000 FCFA per 50 kg bag, unlike commercial fertilizers whose prices varied according to the cost of supplying certain formulas. In Koupèla, the low procurement costs resulted in a decrease of 2,500 FCFA in Urea minimum price (14,500 FCFA compared to 12,000 FCFA in October). The price of NPK 14 23 14 decreased by 1000 FCFA in Kaya (from 18000 FCFA to 17 000 FCFA).

With sales expected to decrease at the end of the rainy season in the coming weeks, retailers are hoping for good market crop to boost their revenues.


Tendance des ventes (Comparaisons de Septembre à Octobre)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type Aug-17 Sep -17 Oct -17 Aug-17 Sep -17 Oct -17 Aug-17 Sep -17 Oct -17
Bobo Dioulasso com 16000 15000 17000
sub     12000     12000     12000
Dedougou com 17000  17000 16000 16000 14000 16000 17000 16500
sub 12000 12000   12000 12000 12000 12000 12000 12000
Kaya com 17500 17500 17500 15500 15500 13000 18000 18000 17500
sub 12000 12000 12000 12000 12000 12000 12000 12000 12000
Kongoussi com 17500 14000 17500
Koupela com 17500 17500 14500 14500 12000 18500 18500 18500
sub 12000 12000   12000 12000 12000 12000 12000  12000
Leo com 12500 12500 12000 12000 14000 17500
sub   12000       12000     12000
Ziniare com 17250 17250 17250 15000 15000 14000 18000 18500 18000

SEPTEMBER 2017

Commentaire sur les marchés

Thanks to the improved rainfall, the fertilizer market remained dynamic in terms of transactions during August. On the value chain, movements have been as much between wholesalers and retailers as between retailers and farmers.

Overall, prices remained stable in the majority. Compared to last year, the minimum prices for certain imported formulas, namely NPK (15 15 15, 14 23 14, 20 10 10) and urea 46%, are particularly low this year in certain markets (12 500 and 12 000 FCFA / 50 kg respectively) such as Leo and Koupèla. While these prices are the delight of agricultural producers, they nevertheless play a mistrust on the quality of fertilizers sold at such relatively low prices.


Tendance des ventes (Comparaisons d’Août à Septembre)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Dedougou NPK 14 23 14

Urea

Kaya NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

Koupela NPK 14 23 14

Urea

 Leo Urea

Ziniare NPK 15 15 15

NPK 14 23 14

Urea

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 14 23 14
FCFA/ 50 kg bag Type July-17 Aug -17 Sep -17 July-17 Aug -17 Sep -17 July-17 Aug -17 Sep -17
Bobo Dioulasso com  18000 15750 18000 17000
sub  12000     12000    12000    12000
Dedougou com 17500  17000 17000 17000 16000 16000 17500 16000 17000
sub 12000 12000 12000  12000 12000 12000 12000 12000 12000
Kaya com 18000 17500 17500 17500 15500 15333 18000 18000 18000
sub 12000 12000 12000 12000 12000 12000 12000 12000 12000
Kongoussi com
Koupela com 18500 17500 17500 14500 14500 18500 18500 18500
sub 12000 12000 12000  12000 12000 12000 12000  12000
Leo com 12500 12500 12000 12000
sub   12000         
Ziniare com 14500 17250 15000 14500 18000
Publications

Burkina Faso Fertilizer Statistics Overview 2015                2012 AFO CS UEMOA Burkina Cote dIvoire Mali Niger - document de travail ( 15-16 Mai Ouaga 2012)         2016 AFO CIV BKN MLI SGL Rapport atelier GTTE_SONGON Final