Tendances des prix des engrais

PRIX MOYENS MENSUELS INTERNATIONAUX  DE CERTAINS ENGRAIS

 

NUTRIMENT TYPES D’ENGRAIS NOV-16 DÉC-16 JAN-16 FÉV-16 MARS-17 AVR-17 MAI-17 JUIN-17 JUIL-17 AOUT-17 SEP-17 OCT-17 1 MOIS 1 AN
N Urée (granulée, Golfe Arabe) 226 229 256 252 212 192 177 178 175 201 237 256

8%

13%

N Urée (granulée Indonésie/Malaisie) 224 231 260 271 237 215 208 209 193 209 249 282

14%

26%

N Sulfate d’Ammonium  (Chine) 96 97 111 116 112 107 102 102 104 105 108 112

4%

17%

N Ammoniac (Yuzhny) 178 229 274 305 317 316 305 251 199 193 202 243

20%

37%

P DAP (Russie Baltique/Mer noire) 311 311 319 347 378 358 341 336 334 329 328 338

3%

9%

P MAP (Maroc) 342 329 320 338 387 387 381 365 352 340 342 356

4%

4%

P TSP (Tunisie) 278 278 278 280 283 283 283 283 283 283 301 283

-6%

2%

K MOP (Israël) 223 223 223 224 228 232 238 242 244 250 251 251

0%

13%

K SOP (en €, Nord-Ouest d’Europe) 435 435 435 435 435 435 435 435 435 435 434 428

-1%

-2%

NPK NPK 16-16-16 (Baltique/Mer noire) 253 248 245 255 271 268 262 251 260 260 266 270

1%

7%



10 ANS – 3 ENGRAIS URÉE/DAP/MOP

Pour plus d’informations et de données détaillées, visitez www.argusmedia.com

Argus Media Ltd est la source des données, sur lesquelles IFDC fonde les calculs ci-dessus

Commentaires sur le Marché des Engrais

TENDANCE DES PRIX D’ENGRAIS D’OCTOBRE 2017


AZOTE

Le marché de l’urée était régulier dans tous les domaines. Les offres de l’appel d’offres indien du 14 octobre, au cours desquelles RCF a acheté 426 000 tonnes d’urée, étaient conformes aux prévisions de prix à la baisse de 290 $ / tonne cfr. Ce prix était de 5 à 6 $ / tonne plus élevé que l’offre indienne précédente et donnait des revenus nets d’environ 275 $ / tonne fob Chine et 278-279 $ / tonne fob Iran avant marges.

Du point de vue des fournisseurs, l’annonce surprise d’un autre appel d’offres indien le 25 octobre est venue à un moment idéal, coïncidant avec un rassemblement industriel à Shanghai et alimentant un marché déjà haussier. Du point de vue des acheteurs, le timing pouvait difficilement être pire.

L’Inde devrait acheter jusqu’à 1 million de tonne d’urée supplémentaire pour la livraison 2017-2018.

Les prix chinois de l’urée ont augmenté d’environ 10 $ / tonne en réaction aux nouvelles, les offres d’urée perlée ont augmenté à 285 $ / tonne fob, et les traders ont acheté des AG et de l’urée granulée chinoise comme positions longues.

L’appel d’offres du NFL a été clôturé le 31 octobre et a vu des offres entre 299,98-301,75 $ / tonne cfr.

Les niveaux de production en Chine devraient légèrement augmenter en novembre et les prix à l’exportation sont maintenant plus élevés que les prix intérieurs de l’urée.

Mais l’augmentation de la production ne fera guère plus que couvrir les besoins intérieurs, les achats pour le printemps commençant déjà, et personne ne s’attend à un flot d’exportations. Les exportations de septembre ont atteint leur niveau le plus bas en quatre ans.

Les augmentations potentielles de l’offre ailleurs demeurent tout simplement possibles. La nouvelle usine de Pardis en Iran n’a pas encore entamé sa production commerciale ; et les commerçants continuent d’attendre que l’AOA offre de l’urée, plus d’un mois après le début du processus de redémarrage de ses usines en Algérie.

Les acheteurs dans de nombreux marchés ont du mal à comprendre les niveaux de prix actuels, mais à moins de pouvoir différer leurs achats jusqu’au premier trimestre 2018, ils n’ont guère d’autre choix que de payer. Les producteurs ont des carnets de commandes qui s’étendent jusqu’en novembre et peu ont été soumis à des pressions pour vendre.

Les acheteurs turcs et certaines sociétés commerciales ont commencé à payer de l’urée égyptienne, acceptant des prix de 303-305 $ / tonne fob au cours des dernières semaines pour livraison de novembre et décembre. Les offres ont atteint 300 $ / tonne cfr au Brésil, un niveau inimaginable en juillet où les ventes ont été réalisées autour de 200 $ / tonne cfr.

Les prix internationaux devraient se maintenir jusqu’en novembre. Les traders ne voulaient pas faire d’ordre à découvert.

 
 
Égypte
Les producteurs égyptiens ont réalisé plusieurs nouvelles ventes d’urée granulée au cours de la dernière semaine d’octobre, faisant passer les prix à 305 $ / tonne fob en décembre. Une grande partie de la vente était destinée à des acheteurs turcs, mais certains commerçants ont également acheté de l’urée pour être expédiés en Europe occidentale. Les ventes étaient les suivantes :

  • OCI a vendu 12 000 tonnes d’urée granulée à un acheteur turc à 303 $ / tonne fob pour l’expédition de novembre.
  • Abu Qir a lancé des appels d’offres le 24 octobre pour vendre 25 000 tonnes d’urée granulée et 25 000 tonnes d’urée perlée pour l’expédition de la première moitié de novembre. Il a vendu 2 x 10 000 tonnes d’urée granulée à 302 $ / tonne fob.
  • Alexfert aurait vendu 10 000 tonnes à 303 $ / tonne fob pour l’expédition de novembre.
  • Le 25 octobre, OCI a vendu 10 000 tonnes à un acheteur européen à un prix équivalent à 304 $ / tonne fob pour l’expédition pour fin novembre début décembre.
  • Mopco a vendu 10 000 tonnes à 304 $ / tonne fob pour l’expédition de décembre, puis 15 000 tonnes à 305 $ / tonne fob pour l’expédition de la première moitié de décembre.
  • Helwan Fertilizer offrait 20 000 tonnes d’urée granulée pour l’expédition de novembre.

Algérie
Sorfert a vendu un total de 20 000 tonnes d’urée granulée à 308 $ / tonne fob pour l’expédition de novembre en plusieurs lots. AOA devait émettre un appel d’offres, mais jusqu’à présent, il n’y a eu aucune vente confirmée par la société.

Éthiopie
L’EABC a clôturé un appel d’offres le 26 octobre pour l’achat de 550 000 tonnes d’urée granulée en 11 lots de 50 000 tonnes, pour l’expédition au premier trimestre 2018. Seules trois entreprises ont soumis des offres valables. Samsung a remporté l’appel d’offres des 11 lots dû à son prix. Les offres étaient valables jusqu’au 9 novembre.

Nigeria
Indorama a confirmé sa disponibilité en novembre, en vendant 30 000 tonnes de cargaisons à deux traders, un lot à environ 293 $ / tonne fob pour la deuxième moitié de novembre et l’autre à 295-296 $ / t fob pour fin novembre / début décembre.

Togo
La NSCT a lancé un appel d’offres, clôturant le 6 novembre, pour 32 500 tonnes de NPK 12-20-18 + 5S + 1B et 10 500 tonnes d’urée perlée.

Bénin
L’AIC a lancé un appel d’offres pour acheter 135 000 tonnes de NPK 14-18-18 + 6S + 1B ou NPK 19-19-19 + 6S + 1B, 30 000 tonnes de NPK 13-17-17 + 6S + 0,5B + 1,5Zn et 40 000 tonnes d’urée. L’appel d’offres a été clôturé le 26 octobre, les quantités ont été plus importantes que l’an dernier et sa date de clôture est beaucoup plus précoce que l’année dernière.

Afrique du Sud
Koch chargera 27 500 tonne d’urée perlée à Riga du 1er au 10 novembre pour Durban. Helm a offert une cargaison d’urée granulée de Shiraz pour l’expédition de Bandar Abbas. Les prix ont été de 290 $ / t cfr.


PHOSPHATE

La Chine a poussé les prix DAP / MAP à la hausse, les producteurs ont continué à demander des prix toujours plus élevés. L’offre est restée faible pour le mois de novembre, une offre dans l’appel d’offres Fauji Pakistan apparemment en baisse de 390 $ / t CFR a été reflétée autour de 370 $ / t fob ou juste en dessous de la marge des commerçants. Les producteurs chinois voulaient 380-390 $ / t fob, conscient que ces prix ne fonctionneraient nulle part, surtout sur le sous-continent indien. Mais avec une offre étant faible, pourquoi offrir à des prix inférieurs ? Les offres MAP chinoises ont également connu une hausse spectaculaire, sans doute avec la demande d’importation australienne à l’horizon pour décembre et le 1er trimestre 2018. Des prix 10-50 de 350 $ / t fob jusqu’à 380 $ / t fob ont été évoqués. Ces niveaux n’étaient pas réalisables au Brésil par exemple, par conséquent les prix pourraient être considérés comme une imposture.

La demande australienne était évidente en décembre et au 1er trimestre, mais les acheteurs se méfiaient. La seule autre activité à noter à l’est de Suez était le renouvellement par Ma’aden de son accord de fourniture de DAP de 250 000 tonnes / an avec BADC Bangladesh.

Sinon en Afrique / Moyen-Orient il y avait peu d’activité. Des coûts exceptionnellement élevés en soufre ont conduit Foskor à se retirer du marché d’exportation des phosphates finis et de l’acide phosphorique. L’ouest de Suez était très calme. Des rapports de DAP russe vendus ont fait surface mais n’ont pas été confirmés. À Tampa, Mosaic a vendu plus de DAP en Amérique latine au niveau fob de 345 $ / t fob – notamment pour l’expédition jusqu’en décembre.

 
 
Maroc
OCP a ajouté à sa ligne de novembre, avec le tonnage principalement pour l’Afrique (dans le cadre de l’offre éthiopienne NPS), plus de DAP vers l’Europe, DAP / MAP vers les États-Unis et le marché intérieur. Il y a une disponibilité résiduelle pour décembre – pour laquelle les marchés cibles primaires incluent l’Australie et la Chine.

Tunisie
Il est apparu que GCT a vendu 30 000 tonnes de DAP à l’Irak pour le chargement de novembre. La production a été estimée à 65 000 tonne / mois pour novembre et décembre.

Côte d’Ivoire
Selon les données du GTIS La Côte d’Ivoire a importé 18 000 tonnes de DAP sur la période de janvier à septembre. Cela a marqué une augmentation de 10% par rapport à la même période l’année dernière. L’OCP marocain a expédié 12 000 tonnes, en hausse de 43% par rapport à l’année dernière. Alors que les exportations du DAP russe ont augmenté de 22% l’an dernier à 5 000 tonnes.

Sénégal
Le Sénégal a exporté 48 000 tonnes d’acide phosphorique en septembre. L’Inde a pris 33 000 tonnes, tandis que les EAU ont importé 15 000 tonnes. Sur la période janvier-septembre, le Sénégal a exporté 275 000 tonnes d’acide phosphorique, en baisse de 4,5% ceete année. Les expéditions vers l’Inde sont tombées à 244 000 tonnes, en baisse de 15%. Les EAU ont importé 31 000 tonnes contre un solde nul l’année dernière. En termes de DAP, le Sénégal a exporté 47 000 tonnes de janvier à septembre. L’Argentine a reçu 27 000 tonnes et le Mali a importé 20 000 tonnes.

 

POTASSE

Les prix MOP d’Europe se sont resserrés, les prix SOP ont chuté : les prix ont baissé à 260-265 € / t cfr durant la dernière semaine d’octobre, passant de 255 à 265 € / t la semaine précédente. Cela est dû aux distributeurs s’approvisionnant en avance pour éviter les hausses de prix des fournisseurs. Certains fournisseurs ont vu leurs prix s’élever jusqu’à 270 € / t cfr, et les offres se situaient autour de ce niveau là où le produit était disponible.

Fin octobre, les prix standard SOP ont chuté de 10 € / t à 410-430 € / t fob au nord-ouest de l’Europe, sur indication ferme du marché que l’offre excédentaire a ouvert la possibilité de négocier des prix d’offre en baisse.

Au Brésil, aux États-Unis et en Asie du Sud-Est, les prix étaient stables.

Tandis que PotashCorp se préparait à réduire la production des mines Allan et Lanigan de 2 millions de tonnes / an en novembre et décembre respectivement, Uralkali et Belaruskali ont continué à produire beaucoup plus de MOP que l’année dernière. Le directeur général d’Uralkali, Dmitry Osipov, a déclaré qu’il s’attendait à ce que la production mondiale de MOP soit entre 62millions-64millions de tonnes cette année, et voit la part de marché d’Uralkali comme étant de 18-20% – environ 12millions tonnes. La production d’Uralkali était de 12,1 millions de tonnes en 2014 mais n’a pas été proche de ces niveaux depuis lors.  BPC s’attend à ce que la production de Belaruskali soit cette année de 11,5 millions de tonnes, par rapport à sa capacité de 12,9 millions de tonnes par an, ce qui serait un record pour le producteur.

Les producteurs seront particulièrement attentifs à faire correspondre l’offre à la demande l’année prochaine, car l’Eurochem russe arrive sur le marché avec deux mines et la production de la mine Bethune K + S au Canada augmente, ce qui pourrait entraîner une baisse des prix.
 

Notes

Copyright Notice

Tous les droits de propriété intellectuelle sur les données et autres informations publiées sur cette page sont la propriété exclusive d’Argus et / ou de ses concédants  et / ou d’IFDC (le cas échéant) et ne peuvent être utilisés que sous licence. Sans limiter ce qui précède, en lisant cette page, vous acceptez que vous ne copiez pas, ne reproduisez aucune partie de son contenu sous quelque forme que ce soit ou à quelque fin que ce soit sans le consentement écrit préalable d’Argus. Tous les droits sont réservés.

Avis de Marque Déposée

ARGUS, ARGUS MEDIA, et ARGUS LOGO, les titres de Publication d’ARGUS et les noms d’indices ARGUS sont des marques déposées d’Argus Media Ltd. Visitez www.argusmedia.com/trademarks pour plus d’informations.

Avertissement

IFDC obtient des données d’Argus Media sous licence, à partir de ces données IFDC effectuent et publient ses propres calculs définis dans les tableaux et les graphiques sur ce site. Argus ne fait aucune garantie, expresse ou implicite, quant à l’exactitude, l’adéquation, l’actualité ou l’intégralité de ses données ou les calculs de IFDC, ou la condition physique à des fins particulières. Argus ne sera pas responsable de toute perte ou dommage résultant de la dépendance d’une partie en ce qui concerne les données d’Argus ou les calculs de IFDC, qu’elle soit publiée sur cette page ou autrement, et décline toute responsabilité liée ou découlant de l’utilisation des données et / ou Calculs dans toute la mesure permise par la loi.