Cote d’Ivoire

Aperçu du Pays

Marché des Engrais

Prix des Engrais

Commentaire sur les Marchés

Retrouvez ces informations sur le site de notre partenaire Agrici.net


AVRIL 2018

Commentaire sur les marchés

Le mois passé le marché des engrais s’est activé avec une légère hausse de la demande de l’engrais cacao NPK 0 23 19 au sud. Dans le nord, le marché est resté encore au ralenti.
Dans le Nord, a vente des engrais a tourné globalement au ralenti, en attendant le début de la saison culturale (fin du mois de Mai). Les préparatifs de la saison prochaine qui ont commencé depuis le début du mois de mars, se sont poursuivis, avec un accent sur la collecte de noix de cajou. Quelques producteurs avertis, ont investi l’argent issu de la vente de leur cajou et maraicher, directement dans l’engrais pour anticiper sur la campagne prochaine. Même si on a noté de petits achats dans les entrepôts d’engrais, les revendeurs sont restés prudents. Ils détiennent encore des anciens stocks et attendent de les libérer avant de lancer de nouvelles commandes. Les pluies précoces qui ont commencé à tomber depuis la mi-mars devraient animer légèrement le marché de l’UREE, du NPK 12 22 22 et les autres formulations utilisées dans la production céréalières. Au niveau de la filière coton, les structures cotonnières ont continué la mise en place des dotations d’engrais dans les coopératives. Les prix des engrais sont restés relativement stables.
Dans le Sud, la petite campagne d’achat de cacao a démarré avec des prix d’achat aux producteurs à 700 FCFA/kg. Les pluies s’intensifient aussi dans cette zone permettant ainsi un apport d’engrais auprès des cacaoyers. Au niveau des entrepôts d’engrais, c’est la reprise progressive des transactions après une longue période de disette. Le marché devrait s’activer de plus en plus permettant aux revendeurs qui n’ont pas encore lancé leurs commandes de le faire. Les prix ont connu une légère baisse ce mois comparé au mois passé, notamment l’engrais Cacao, le NPK 0 23 19 + 6.5S + 5MgO + 10CaO est passé de 15000 et 145000 FCFA/ 50Kg le sac (Soubré), de 15750 à 15000 FCFA/ 50kg le sac (Bouaflé) selon les revendeurs.


Tendance des ventes (Comparaisons mars à avril)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubre NPK 0 23 19

Urée

Tieme NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Price trends over the past 3 months

NPK 15 15 15 Urea 46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Feb -18 Mar -18 Avr -18 Feb -18 Mar -18 Avr -18 Feb -18 Mar -18 Avr -18
Abengourou com 14500 14500 14500 14250 14250 13000
Bouafle com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 15750 15750 15000
Daloa com 14500 14500 14500 15000 15000 15000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14250 14250 13000
Korhogo com 14000 14000 14000
San Pedro com 15000 15000 15000 15000 15000 15000
Soubre com 16000 16000 16000 15000 15000 14500
Tieme com 15000 15000 15000 15000 15000 15000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000

MARS 2018

Commentaire sur les marchés

La tendance générale des volumes de ventes a continué a baissé depuis le mois de février jusqu’à début mars. Le marché des engrais devrait s’activer les mois à venir à cause des pluies qui ont commencé tout doucement.
Dans le Nord, à l’image du mois passé, et pendant cette période de contre saison, les transactions d’engrais coton bon marché NPK 15 15 15 et l’Urée 46 %, tirées par la culture maraichère ont baissé d’intensité à cause d’un asséchement de certains points d’eau. Certains agriculteurs ont commencé à entretenir les parcelles pour les préparatifs de la campagne culturale en attendant la saison des pluies. La mise en place des engrais coton pour cette campagne a démarré et se poursuit dans les magasins des OPA. Les prix d’achat des engrais sont restés stables depuis quelques mois.
Dans le Sud, le faible niveau des demandes de ces 2 derniers mois à continuer à se faire sentir au niveau des revendeurs. Faute de demandes importantes, certains revendeurs ont hésité à lancer de nouveaux approvisionnements et préfèrent libérer d’abord les anciens stocks de la campagne passée. Les pluies ont commencé à tomber et devraient pousser quelques rares agriculteurs à s’approvisionner en engrais pour la période culturale de riz et maïs.


Tendance des ventes (Comparaisons février à mars)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubre NPK 0 23 19

Urée

Tieme NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée  46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Jan -18 Feb -18 Mar -18 Jan -18 Feb -18 Mar -18 Jan -18 Feb -18 Mar -18
Abengourou com 14500 14500 14500 14250 14250 14250
Bouafle com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 15750 15750 15750
Daloa com 14500 14500 14500 15000 15000 15000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14250 14250 14250
Korhogo com 14000 14000 14000
San Pedro com 15000 15000 15000 15000 15000 15000
Soubre com 16000 16000 16000 15000 15000 15000
Tieme com 15000 15000 15000 15000 15000 15000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000

FEVRIER 2018

Commentaire sur les marchés

Les transactions sont restées minimes, très peu de mouvements ont été visibles dans les entrepôts d’engrais ce mois. Les entrepôts et les revendeurs d’engrais possèdent encore des stocks résiduels d’engrais qu’ils écoulent en petites quantités et au même prix que le mois passé.
Dans le Nord, avec la sécheresse qui s’est installée totalement, on a constaté seulement que de petites quantités d’engrais sont absorbées par les activités maraichères. A l’exception des maraichers qui sont restés actifs dans les bas-fonds, aucune autre activité culturale nécessitant l’apport d’engrais n’a été visible sur le terrain. Quant aux prix des engrais, ils sont restés globalement stables.
Par ailleurs, la mise en place des engrais pour la prochaine campagne de production cotonnière en cours devrait faire bouger le marché les mois à venir.
Dans le Sud, la petite campagne de commercialisation de cacao a démarré, et certains producteurs disent ne pas avoir gagné assez d’argent cette année pour mettre l’engrais. Cela dû essentiellement à la baisse du prix d’achat du cacao (700 FCFA/kg) comparé à la campagne précédente (1100 FCFA/kg). D’autres un peu plus aisés se sont approvisionnés en petites quantités, pour préparer la prochaine campagne, chez les revendeurs qui possèdent encore un important stock résiduel de NPK 0 23 19.


Tendance des ventes (Comparaisons Janvier à Février)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes 

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubre NPK 0 23 19

Urée

Tieme NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Déc -17 Jan -18 Feb -18 Déc -17 Jan -18 Feb -18 Déc -17 Jan -18 Feb -18
Abengourou com 14500 14500 14500 14250 14250 14250
Bouafle com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 15750 15750 15750
Daloa com 14500 14500 14500 15000 15000 15000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14250 14250 14250
Korhogo com 14000 14000 14000
San Pedro com 15000 15000 15000 15000 15000 15000
Soubre com 16000 16000 16000 15000 15000 15000
Tieme com 15000 15000 15000 16000 15000 15000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000

Janvier 2018

Commentaire sur les marchés 

le marché des engrais a tourné encore au ralenti.

Zone Nord, Nord-Est et Centre – Coton, Anacarde, Vivrier.

peu de mouvements ont été visibles dans les magasins. Les revendeurs possèdent encore des stocks résiduels d’engrais de la saison pluviale, qui se vendent au même prix que le mois passé. Les engrais les plus vendus restent toujours l’Urée le NPK 15 15 15 coton utilisés par les maraichers qui les trouvent moins chers par rapport aux engrais spécifiques au maraichage. Vu la saison sèche qui s’est définitivement installée, les échanges devraient continuer à baisser.

Zone Sud, Est et Sud-Ouest– Cacao

comme le mois passé, on a noté une baisse d’intensité des échanges chez les revendeurs. Les pluies ont continué à se faire rares, rendant moins favorable l’apport d’engrais sur les plantes. Les prix des engrais notamment l’engrais cacao PK 0 23 19 + 6.5S + 5MgO + 10CaO sont restés stables.


Tendance des ventes (Comparaisons Décembre à Janvier)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubre NPK 0 23 19

Urée

Tieme NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Nov -17 Déc-17 Jan -18 Nov -17 Déc-17 Jan -18 Nov -17 Déc-17 Jan -18
Abengourou com 14500 14500 14500 14250 14250 14250
Bouafle com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 15750 15750 15750
Daloa com 14500 14500 14500 15000 15000 15000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14250 14250 14250
Korhogo com 14000 14000 14000
San Pedro com 15000 15000 15000 15000 15000 15000
Soubre com 16000 16000 16000 15000 15000 15000
Tieme com 15000 15000 15000 16000 16000 15000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000

DECEMBRE 2017

Commentaire sur les marchés 

Le marché des engrais a connu un ralentissement ce mois-ci. Les prix sont restés constants tout au long de cette année qui s’achemine.

Zone Nord, Nord-Est et Centre – Coton, Anacarde, Vivrier.

Dans le Nord, La saison sèche a commencé à s’installer, caractérisée par le Harmattan qui se fait sentir de plus en plus dans toute cette partie du pays. À cette période, les producteurs sont très occupés aux activités de récoltes du coton et des céréales. Et comme annoncé le mois passé, les échanges ont continué à baisser. Les rares échanges ont concerné le NPK 15 15 15 et l’Urée, engrais coton revendus dans les circuits parallèles par certains producteurs, qui pendant la période de soudure ont des besoins urgents d’argent.

Le niveau des échanges devrait continuer à baisser les semaines à venir, au fur à mesure que la saison sèche s’installe.

 

Zone Sud, Est et Sud-Ouest– Cacao

Dans le Sud, les intenses échanges du mois passé, ont connu une légère baisse chez les revendeurs. Les pluies ont commencé à se raréfier, et l’apport d’engrais auprès des cacaoyers est moins propice à cette période. Les prix des engrais cacao NPK 0 23 19 + 6.5S + 5MgO + 10CaO sont restés stables.


Tendance des ventes (Comparaisons de Novembre à Décembre)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubré NPK 0 23 19

Urée

Tiémé NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Oct-17 Nov-17 Déc-17 Oct-17 Nov-17 Déc-17 Oct-17 Nov-17 Déc-17
Abengourou com 14500 14500 14500 16250 14250 14250
Bouafle com 15500 15500 15500 15000 15000 15000 16000 15750 15750
Daloa com 14500 14500 14500 16000 15000 15000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14750 14250 14250
Korhogo com 14000 14000 14000
San Pedro com 15000 15000 15000 16000 15000 15000
Soubre com 16000 16000 16000 15000 15000 15000
Tieme com 15000 15000 15000 16000 16000 16000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000

NOVEMBRE 2017

Commentaire sur les marchés 

Le marché des engrais a varié d’une zone à l’autre en fonction de la campagne agricole.

 

Zone Nord, Nord-Est et Centre – Coton, Anacarde, Vivrier.

Dans le Nord, les pluies se sont arrêtées depuis le mois de Septembre. Dans certaines localités, les producteurs céréaliers (maïs et riz) qui ont accusé un retard en début de saison, craignent de mauvaises récoltes à cause de la sècheresse inattendue qui sévit dans la région. L’absence des pluies ont fait que certains plants sèchent avant d’arrivée en maturité. Toutefois les récoltes des céréales et du coton qui ont démarré, devraient se poursuivre pendant ces deux prochains mois. C’est une période où les échanges d’engrais se font rares. Toutefois, les cultures maraichères qui se mettent progressivement en place ont entrainé une légère montée des commandes NPK (15 15 15 ; 12 22 22) et d’Urée, bien loin des périodes de mise en place des cultures céréalières des mois de mai à juillet.

 

Zone Sud, Est et Sud-Ouest– Cacao

Dans le Sud, les choses ont été différentes. Les pluies ont continué de tomber et les planteurs de cacao ont été très actifs sur leurs parcelles. Les revendeurs ont noté une reprise des achats dans leurs entrepôts notamment les engrais cacao PK 0 23 19 + 6.5S + 5MgO + 10CaO. Toutefois, ils ont reconnu que le dynamisme des années passées à la même période n’a pas été au rendez-vous. Cette situation s’expliquerait par une baisse de 400 FCFA du prix du cacao de 700 FCFA/kg contre 1100 FCFA/kg la campagne précédente. Ce recul tarifaire de 36% pourrait conduire certains producteurs à réduire le taux d’engrais appliqué à la culture.

Les prix sont restés relativement stables sur l’ensemble des deux zones.


Tendance des ventes (Comparaisons d’Octobre à Novembre)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubre NPK 0 23 19

Urée

Tiémé NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Sep-17 Oct-17 Nov-17 Sep-17 Oct-17 Nov-17 Sep-17 Oct-17 Nov-17
Abengourou com 14550 14550 14500 16250 16250 14250
Bouafle com 15000 15500 15500 15000 15000 15000 16000 16000 15750
Daloa com 14500 14500 14500 16000 16000 15000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14750 14750 14250
Korhogo com 14500 14000 14000
San Pedro com 15000 15000 15000 16000 16000 15000
Soubre com 16000 16000 16000 15500 15000 15000
Tieme com 15000 15000 15000 16000 16000 16000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000

OCTOBRE 2017

Commentaire sur les marchés 

Le marché des engrais ivoirien de ce mois est marqué par un ralentissement des achats dans la majorité des zones de production. Sur la quasi-totalité des marchés, les prix sont restés stables, pour toutes les formules.

Zone Nord, Nord-Est et Centre – Coton, Anacarde, Vivrier.

Dans le nord, vu la fin de la mise en place des cultures dans les exploitations cotonnières, les engrais ont déjà été apportés, notamment l’engrais de fond (NPK 15 15 15). Les rares demandes sont dirigées vers l’urée, dues au retard accusé en début de saison par certains agriculteurs qui continuent de s’approvisionner en petites quantités. Par contre, on note une légère montée de la demande des engrais spécifiques maraichers, du fait de la réalisation des premiers semis dans cette culture.

Les ventes du NPK 15 15 15 et de l’urée devraient continuer à baisser durant ces 4 semaines à venir, tandis que la demande des engrais utilisés dans le maraicher connaitra une hausse à cause du démarrage des premiers semis, qui devraient s’intensifier durant le mois prochain.

Zone Sud, Est et Sud-Ouest– Cacao

Dans le sud, les ventes des engrais cacao sont restées timides. La chute des prix bord-champs du cacao réduisant les gains des producteurs, à freiner l’engouement de ces derniers qui avaient commencé à s’approvisionner en engrais NPK 0 23 19 auprès des revendeurs. Les revendeurs estiment que ce début de campagne agricole est plus difficile que la précédente. À cette même période, ils affirment avoir vendu moins d’engrais par rapport à l’an dernier.

La période propice d’apport d’engrais et les pluies régulières et intenses de ces derniers temps, devraient pousser les producteurs à acheter les engrais. Malgré la chute du prix du cacao, une hausse des ventes des engrais cacao est probable pour le mois à venir.

Il faut noter que dans les deux zones, les prix sont restés stables sur l’ensemble des marchés.


Tendance des ventes (Comparaisons de Septembre à Octobre)

Villes

Type d’engrais

Evolution des ventes

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubre NPK 0 23 19

Urée

Tiémé NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Août -17 Sep-17 Oct-17 Août -17 Sep-17 Oct-17 Août -17 Sep-17 Oct-17
Abengourou com 14550 14550 145500 16250 16250 16250
Bouafle com 15000 15500 15000 15000 16000 16000
Daloa com 14500 14500 14500 16000 16000 16000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14750 14750 14750
Korhogo com 14000 14500 14000
San Pedro com 15000 15000 15000 16000 16000 16000
Soubre com 16000 16000 16000 15500 15500 15000
Tieme com 15000 15000 15000 16000 16000 16000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000

SEPTEMBRE 2017

Commentaire sur les Marchés

Le marché des engrais est dynamique à timide selon les zones de production. Cela est due à la disparité des pluies et la baisse inattendue des cours du cacao. Quant aux prix des engrais, ils n’ont pas varié par rapport au mois passé pour toutes les formules et de façon générale dans toutes les zones de production.

Mais Globalement, les revendeurs d’engrais trouvent que cette campagne est plus difficile pour eux car ils ont fait moins de chiffre d’affaire que la campagne passée.

La tendance générale des ventes a été à la hausse pour l’urée, pour le NPK 15-15-15 et pour le NPK 12-22-22.

Zone Nord, Nord-Est et Centre – Coton, Anacarde, Vivrier.

Dans la zone Nord, où les pluies ont commencé avec un retard par rapport à l’an dernier, les producteurs restent encore actifs sur les marchés des engrais. Les prix sont restés globalement stables dans toute la zone. Avec l’état d’avancement des cultures, la majorité des achats d’engrais sont dirigés vers l’urée. Toutefois, quelques producteurs retardataires s’approvisionnent encore en NPK.

Zone Sud, Est et Sud-Ouest– Cacao

Dans le Sud, le marché est plutôt ralenti. Cela serait dû à deux raisons à en croire les revendeurs actifs dans la zone. La première raison est la baisse inattendue des cours du Cacao en pleine campagne réduisant les recettes des producteurs et la deuxième est que cette période coïncide avec l’intersaison de la culture du cacao. Par conséquent, les engrais Cacao sont vendus timidement comparé aux engrais céréales contrairement aux prévisions du mois dernier.


Tendance des ventes (Comparaisons d’Août à Septembre)

Villes

Types d’engrais

Evolution des ventes 

Evolution des prix

Abengourou NPK 0 23 19

Urée

San Pedro NPK 0 23 19

NPK 12 22 22

Urée

Soubre NPK 0 23 19

Urée

Tieme NPK 15 15 15

Urée

Touba NPK 15 15 15

Urée

 

Evolution des prix au cours des 3 derniers mois

NPK 15 15 15 Urée 46% NPK 0 23 19 + 10CaO + 6.5S + 5MgO
FCFA/ Sac de 50 kg Type Juil-17 Août -17 Sep -17 Juil-17 Août -17 Sep -17 Juil-17 Août -17 Sep -17
Abengourou com 14500 14550 14550 16250 16250 16250
Bouafle com 15500 15500 15000 15000 16000 16000
Daloa com 14500 14500 14500 16000 16000 16000
Gagnoa com 16500 16500 16500 14750 14750 14750
Korhogo com 14000 14000 14500
San Pedro com 15000 15000 15000 16000 16000 16000
Soubre com 16000 16000 16000 15500 15500 15500
Tieme com 15000 15000 15000 16000 16000 16000
Touba com 15500 15500 15500 16000 16000 16000
Publications

CIV Fertilizer Statistics Overview 2015    2016 AFO CIV BKN MLI SGL Rapport atelier GTTE_SONGON Final   FUBC Cote d'Ivoire final report 2015  West Africa Fertilizer Report Cote d'Ivoire 2013